Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Impôts : Mauvaise nouvelle pour les propriétaires…

Publié par Elodie GD le 09 Juil 2024 à 8:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cette année encore, les propriétaires devaient se prêter au jeu de la déclaration des biens immobiliers. Une broutille dont certains ne s’encombrent pas… à tort !

La suite après cette publicité
Déclaration des biens immobiliers
La suite après cette vidéo

taxe fonciere Hausse de la taxe foncière : La mauvaise nouvelle qui attend les propriétaires en 202 […] Hausse de la taxe foncière : La mauvaise nouvelle qui attend les propriétaires en 2024

Avis aux propriétaires : attention à la déclaration des biens immobiliers !

La suite après cette publicité

Après la déclaration d’imposition, place à la déclaration des biens immobiliers. Un exercice réservé aux quelque 34 millions de propriétaires en France. Pour ce faire, ils devaient donner un certain nombre d’informations au fisc : s’ils disposent ou non d’une résidence secondaire, si elle est louée, le nom des locataires si tel est le cas… Pour ce faire, ils avaient jusqu’au 30 juin.

Comme l’indique le fisc à Ouest-France, au cours des déclarations de 2023 et 2024, pas moins de 7,8 millions de biens ont été « oubliés ». Ainsi, le pourcentage de locaux déclarés s’élève à 89 % des 71 millions de locaux contre 82 % l’an dernier. À noter que cette déclaration est cruciale, car elle permet de cibler les foyers redevables de la taxe d’habitation sur les résidences secondaires ou les biens vacants.

La suite après cette publicité

JO 2024 : Douche froide pour les propriétaires parisiens qui espéraient louer au prix […] JO 2024 : Douche froide pour les propriétaires parisiens qui espéraient louer au prix fort

150 euros d’amende pour les mauvais élèves

Cet automne, place à la régularisation. Toutefois, certains propriétaires ne sont pas à l’abri de recevoir par erreur un avis d’imposition de taxe d’habitation sur la résidence secondaire, sans en avoir. Pas de panique. Dans ce cas, il suffit de le signaler au fisc qui s’empressera de régulariser les avis erronés.

La suite après cette publicité

En revanche, les propriétaires concernés n’ayant pas effectué ou mal effectué leur déclaration s’exposent à une amende de 150 euros. Si le fisc a fait preuve de compréhension l’an dernier, les choses risquent de ne pas être du même acabit pour cette fois. Il a d’ailleurs déjà fait savoir que les sanctions vont tomber ! À bon entendeur.

louer logement dpe Propriétaires : Comment louer votre logement en toute sérénité ? Propriétaires : Comment louer votre logement en toute sérénité ?

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.