Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Bientôt la fin des Dick Pics sur Instagram ?

Publié par Alicia Trotin le 25 Sep 2022 à 12:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis sa création en 2010, Instagram a reçu de nombreuses plaintes de Dick picks, de ses utilisateurs. Les femmes du réseau social reçoivent régulièrement des photos non-désirées de pénis. Contre ce fléau, l’entreprise s’est enfin décidée à prendre une décision afin de limiter l’incommodité des usagers.

Instagram

En 2018, une étude menée par l’Ifop, a prouvé que 42 femmes sur 100 avaient déjà reçu une « Dick pics » via internet. De plus, 63% de ces femmes sont âgées de moins de 25 ans. La plupart du temps, ce genre de comportement est assimilé à une forme de harcèlement sexuel par ces jeunes femmes.

Un nouveau système de filtrage sur Instagram

C’est le développeur Alessandro Paluzzi qui a effectué les premiers tests. La société Meta qui dirige Instagram, a expliqué au site spécialisé dans l’actualité technologique The Verge, qu’une nouvelle fonctionnalité était en cours. Meta explique, que des contrôles d’utilisateurs optionnels sont en cours de développement. Ils n’en sont encore qu’aux premiers stades de développement mais ils aideront les utilisateurs à se protéger contre les photos de nus non-consenties. Il a été expliqué que cela fonctionnait sous forme de mots clés. Ils permettent aux utilisateurs de filtrer automatiquement les demandes de messages directs avec des contenus offensants ou dérangeants.

Meta a expliqué qu’une intelligence artificielle serait à l’étude pour venir à bout des Dick pics. L’idée est de pouvoir détecter les messages ou images déplacés, sans pour autant que cela devienne trop intrusif. Il a été certifié que la technologie mise au point ne permettra pas à Meta de voir les messages réels ni de les partager avec des tiers.

« Nous travaillons en étroite collaboration avec des experts pour nous assurer que ces nouvelles fonctionnalités préservent la vie privée des gens, tout en leur donnant le contrôle sur les messages qu’ils reçoivent »

Liz Fernandez, porte-parole de Meta
https://twitter.com/alex193a/status/1571924946183397377

Meta publiera d’ici quelques semaines de nouvelles informations sur le prochain système de filtrage de Dick pics. Il sera assurément plus élaboré et davantage performant que l’actuel algorithme.

Des outils actuellement impuissants

Bien qu’il soit pour l’instant impossible de lutter totalement contre les messages indésirables, Instagram est vraiment très loin de la perfection. Le Center for Countering Digital Hate, une organisation britannique à but non lucratif, a publié un rapport sur les outils actuels d’Instagram. Apparemment, les dispositifs d’Instagram n’ont pas agi sur 90% des messages directs abusifs envoyés aux femmes. Bon nombre des sujets ont reçu des images sexuelles de la part d’hommes, et même la fonction « mots cachés » ne pouvait pas filtrer complètement les insultes.

Le travail sur la nouvelle fonctionnalité Instagram pourrait permettre d’aller plus loin dans la lutte contre ces messages intrusifs. Au Royaume-uni, si le parlement vote le projet de loi, cela sera en passe de devenir une infraction criminelle.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Youth Info B&NES (@youth_info_bathnes)

Le Texas est un des rares états qui ait fait du « cyberflashing » un délit, en 2019. En effet, aux États-unis, envoyer une image de nu non-consentie n’est pas un crime dans la plupart des états.

« Certains diront que c’est est inoffensif. Tout le monde se débat avec le fait que ce n’est pas face à face, mais on ne peut pas classer les infractions sexuelles de cette façon. Le tort causé par les infractions d’ordre sexuel est si important que différentes formes d’infractions peuvent avoir le même effet sur différentes personnes. »

Clare McGlynn, professeure à la Faculté de droit de Durham, experte en violence sexuelle basée sur l’image, au HuffPost.

Certains experts pensant qu’une Dick pics peut causer autant de dommages psychologiques qu’un abus sexuel.

A lire aussi :

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER