Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Deux obus » : Une journaliste balance le commentaire sexiste d’un compère de chez Canal

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 20 Mai 2022 à 10:00

Dans une story publiée ce 19 mai sur Instagram, la journaliste Marion Aydalot a montré un de ses messages privés où le journaliste de Canal + Dominique Armand lui a fait une réflexion sexiste. Screen à l’appui, cette conversation n’a pas tardé à faire réagir sur les réseaux sociaux.

journaliste canal

Un message à caractère sexiste

Ce jeudi 19 mai, la journaliste Marion Aydalot a dévoilé une capture d’écran assez explicite dans sa story Instagram. En effet, on y voit une conversation entre elle et le journaliste de Canal football Club, Dominique Armand. Le journaliste a répondu à une story de la jeune femme où elle s’est prise en photo. Il a commenté cette photo en écriant : « les 2 obus » . La journaliste n’a pas apprécié cette remarque et lui a fait bien comprendre. « Tu parles de quoi ? Ou plutôt, enlève ce que tu as dit, tu parles pas à une débile là. C’est honteux de parler comme ça » .

La capture d’écran n’a pas mis beaucoup de temps avant de faire le tour des réseaux sociaux et susciter de nombreuses réactions. La journaliste Marion Aydalot a malheureusement reçu de nombreuses critiques à la suite de cette publication par des hommes. Elle n’a pas hésité à les reposter pour montrer les différentes réponses en story.

« Les mecs ne tentez pas ce genre de trucs avec moi »

La journaliste a tenu à prévenir les personnes qui voulaient jouer sur ce terrain-là en lui envoyant des remarques à connotation sexiste sur ses différents réseaux sociaux. « Les mecs ne tentez pas ce genre de trucs avec moi, j’affiche sans aucune gêne » .

Selon plusieurs sources et une capture d’écran, le journaliste impliqué dans cette histoire Dominique Armand a présenté ses excuses à Marion Aydalot. « Mille excuses. Je pensais juste que ça te ferait sourire. Loin de moi l’idée de t’offenser » .

Cette nouvelle affaire éclabousse une nouvelle fois la profession et encore plus la rédaction de Canal+, plus d’un an après les révélations sur le comportement de Pierre Ménès. 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.