Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Koh Lanta: Les images fournies à la justice ne montreraient pas l’intervention du médecin

Publié par La rédaction le 03 Avr 2013 à 7:46
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Nouveau rebondissement qui vient bouleverser l’enquête dans l’affaire Koh Lanta.

Hier au Cambodge, la production a du remettre les images du tournage de l’émission à la police. Les  » rushes «  comme on dit dans le jargon cinématographique.  Ces images sont sensées représenter l’ensemble des prises tournées d’un même plan.

Étrangement, Maître Assous, l’avocat de la famille du candidat, a déclaré que les images s’arrêtaient au moment où Gérald fait un malaise.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Me Assous a déclaré à l’AFP :  » Il est impossible qu’ils aient cessé l’enregistrement au moment où il a été pris de crampes. Si la société de production avait agi conformément aux règles et à la loi, elle se serait empressée de communiquer l’intégralité de l’enregistrement. » « Si la partie de l’enregistrement relative à l’intervention médicale et à l’évacuation (de Gérald Babin) a été détruite, nous demanderons à ce que le ministère public et le juge d’instruction qui va être désigné en tirent toutes les conséquences.  »

Et d’ajouter :  » Même s’il a été procédé à la destruction, nous pouvons reconstituer les circonstances exactes avec les témoignages (…). Aucune clause de confidentialité n’est valable dans le cadre d’une enquête préliminaire et d’une instruction. « 

Un point troublant qui ne corrobore pas avec les déclarations du binôme de Gérald ni avec la la lettre qu’aurait laissé Thierry Costa le médecin urgentiste de l’émission qui s’est tragiquement donné la mort lundi 1er Avril.

Source : JMMorandini