Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Titanic : Ce canular qui vient d’être débusqué

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 03 Mai 2022 à 5:38
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors qu’on fêtait le 14 avril dernier, les 110 ans du naufrage du Titanic, une nouvelle actu vient encore gonfler le mythe du paquebot. En effet, une lettre qui avait été écrite par Mathilde Lefebvre, passagère du Titanic avait été retrouvée en 2017. Mais après plusieurs expertises, il s’avèrerait que la lettre ne soit qu’un canular très bien orchestré.

faux document

 Un naufrage historique

Dans la nuit du 14 au 15 avril 1912, le Titanic, fleuron de l’industrie maritime percute un iceberg et va couler dans les fonds marins de l’Atlantique. Lors de ce tragique évènement, près de 1500 personnes ont perdu la vie. C’est la plus grande catastrophe maritime qui a eu lieu en temps de paix. Un évènement qui est devenu un mythe depuis plus d’un siècle.

Avec ce naufrage, le Titanic a vu sa légende se construire au fil des histoires et légendes racontées par les survivants et historiens. S’ensuivi le film de James Cameron en 1997 qui a été un des plus gros succès de tous les temps. Aujourd’hui encore, de nombreux livres et documentaires sortent tous les ans sur cet évènement majeur du début du 20ème siècle.

Une fausse lettre d’une victime du Titanic

En 2017, une famille retrouve sur une plage du Canada, une bouteille dans laquelle se trouvait une lettre, signée de Mathilde Lefebvre. Cette dame n’est plus ni moins qu’une passagère française de 3e classe du Titanic. En effet, la jeune femme faisait partie des 1500 victimes qui n’ont pas survécu dans les eaux glaciales de l’Atlantique.

Datée du 13 avril 1912, veille du naufrage, la lettre est dédiée à la famille Lefebvre. Elle mentionne le fait que la jeune femme doit bientôt arriver à New York et que si quelqu’un trouve cette bouteille, qu’elle contacte sa famille. Mais plus de 100 ans après, l’authenticité de ce message reste à prouver. Selon la psychomotricienne Coraline Hausenblas, c’est un canular.

Dans un document publié fin mars, elle explique sa réflexion. Dans le manuscrit, une lettre lui semblant bien étrange : un P. Elle aurait constaté plusieurs bizarreries sur la façon d’écrire. La façon dont la jeune femme a écrit sa lettre ne correspondrait pas aux standards de l’époque. Selon elle, l’usurpateur a essayé d’écrire comme à l’époque, mais en faisant des fautes inconscientes et qui trahiraient sa supercherie.

0