Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

L’horreur : un rescapé de l’Aquarius témoigne sur les atroces violences sexuelles subies par les hommes

Publié par Mélaine le 17 Août 2018 à 9:52
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’Aquarius, le navire humanitaire, a sauvé 141 migrants. Il a accosté à Malte ce 15 août. Et les récits de l’horreur se sont fait entendre. Âmes sensibles s’abstenir.

 

La suite après cette publicité

L’arrivée de l’Aquarius

C’est ce mercredi 15 août que le navire a enfin accosté. Médecins sans frontières témoigne : « ils sont épuisés, marqués par leur voyage et leur séjour en Lybie« . La Lybie. Ce pays dans lequel certains ont vécu un enfer sans nom. Là où hommes et femmes se sont fait violer, à tour de rôle.

 

La voix de l’Aquarius

La suite après cette publicité

A peine accosté, lors que les visages se ferment, un rescapé a décidé de briser le silence et de faire table rase du tabou. Il a échappé aux viols. Mais il a tout vu, tout entendu. Pour France Info, il témoigne :

La suite après cette vidéo

 

« Il y a des images que je ne pourrais pas sortir de mon esprit. Devant tout le monde, ils vous demandent de vous caresser. Ca stimule ton érection … Ils demandent que tu sodomises ton frère. Ils rient, ils sont contents. Du jamais vu. Tous sont là, avec leur téléphone, ils filment. » En cas de refus « ils vont vous prendre, vous attacher et ils vont vous violer« .

La suite après cette publicité

 

Rattrapés dans le désert

Il a tenté de s’évader loin, très loin de cette monstruosité. Mais « en plein désert, ils nous ont rattrapés« . Celui qui les guidait « a subi des abus. Ils l’ont sodomisé à tour de rôle. Ce n’était pas beau à voir. Quand ils ont fini, il était bousillé, il y avait du sang partout. Je ne sais pas s’il a survécu »

 

La suite après cette publicité

« Pour faire du mal »

Ils « vous foutent dans des containers« , « ils prennent des comprimés pour booster leur libido, pour faire mal. Ils vont vous détruire au maximum »

 

La suite après cette publicité

Mais le jeune homme, au micro de France Info, ne peut plus continuer : « Je me sentais mort, je me disais « si l’idée leur traverse l’esprit de passer sur moi » … C’était une terreur »

 

Un témoignage choc. Une pensée pour tous ces hommes et femmes rescapés de l’enfer et un grand merci à cet homme, courageux d’avoir témoigné.

Source : France TV Info