Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Geneviève de Fontenay s’en prend à Bilal Hassani en plein direct (Vidéo)

Publié par Alexis ANOVAS le 04 Déc 2019 à 17:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Invitée sur le plateau de Morandini Live pour parler de l’appel au boycott de Laurent Ruquier, Geneviève de Fontenay a complètement dérapé en qualifiant les personnes transgenres de « contre-nature« , avant de s’en prendre à Bilal Hassani. L’extrait est à découvrir dans notre vidéo ci-dessous :

La suite après cette publicité

À lire aussi : Miss France 2020 : une candidate frappée par un drame quelques jours avant les élections 

Bilal Hassani ne pourra jamais faire Miss France !

La suite après cette publicité

Le plateau de Morandini Live accueillait Geneviève de Fontenay  ce mercredi 4 décembre 2019. Le but était de revenir sur la petite polémique lancée par Laurent Ruquier, qui a invité les Français à boycotter la cérémonie de Miss France 2020. Au fur et à mesure de la conversation, le sujet a dérapé sur les futures évolutions de l’élection de beauté, notamment celle de voir un jour défiler une miss transgenre. Un projet auquel la dame au chapeau est totalement opposée : « Jamais j’aurais imaginé qu’on puisse accoler transgenre à Miss France » déclare-t-elle, en qualifiant les personnes transgenres de « contre-nature » et de « pas normal« , sous les yeux outrés de Jean-Marc Morandini.

Le chanteur en prend pour son grade

Elle a ensuite pris l’exemple de Bilal Hassani, en argumentant que ce n’était pas une bonne idée de mettre en avant une personne transgenre au vu de son résultat à l’Eurovision Song Contest 2019 : « Celui qui était à l’Eurovision, le Français… il était transgenre… Tu as vu sa réussite. » a-t-elle lancé. L’ex-dirigeante de Miss France a ensuite persisté : « C’était une fille. Enfin c’était un garçon qui était déguisé en fille ! Moi la première fois que je l’ai vu, j’ai cru que c’était une fille. Bon et bien c’est quelque chose de pas normal ! »

La suite après cette publicité

Selon elle, la meilleure solution est de créer un concours spécial « Miss Transgenre » : « Miss transgenre France ! Ce n’est pas la même chose ! Miss transgenre France ou merde ! Je suis contre des qualificatifs qui ne correspondent pas à un titre que j’estime honorable (…) Qu’une transgenre existe ce n’est pas mon problème, je ne suis pas contre mais ça ne peut pas coller à Miss France ! »

À lire aussi : Bilal Hassani : il raconte sa première fois avec le copain de sa meilleure amie ! 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.