Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

L’Indonésie envahie par un nuage toxique rouge sang ! (vidéo)

Publié par Eugenie le 24 Sep 2019 à 14:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En raison de nombreux incendies qui ont été déclenchés volontairement en Indonésie, le ciel du pays est devenu rouge. Des nuages toxiques qui touchent également les pays voisins…

La suite après cette publicité

« Ce n’est pas Mars. C’est Jambi » , déclare un internaute sur Twitter. Ce weekend, dans la province de Jambi, en Indonésie, les habitants ont été témoins d’un phénomène étrange. Le ciel est devenu rouge sanglant, rapporte la BBC. Appareil photo à la main, les riverains se sont empressés de prendre des vidéos et photos, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus, pour les partager sur les réseaux sociaux.

Au micro de la BBC, une résidente ayant filmé la scène aurait affirmé que les internautes ne la croyaient pas et que ses clichés étaient truqués.

La suite après cette publicité

Un phénomène impressionnant qui n’est pas à prendre à la légère puisqu’il s’agit de nuages toxiques. La brume a « blessé mes yeux et ma gorge » , explique une riveraine. En effet, cette vague de nuages épais a engendré un niveau de pollution « dangereux » ou « très dangereux » de l’air dans le pays, précise 20 minutes. De ce fait, plusieurs centaines d’écoles et des aéroports ont été fermées.

Par ailleurs, ce fléau touche plusieurs pays voisins comme la Malaisie et Singapour.

>>> À lire aussi : Incendies en Amazonie : l’Afrique Centrale brûle aussi, mais pour d’autres raisons !

La suite après cette publicité

Des nuages toxiques apparus en raison d’incendies déclenchés volontairement

Plusieurs hectares de terrains sont incendiés chaque année, à la fin de l’été, par des agriculteurs ou propriétaires de terres pour les « nettoyer » . Une technique agricole pourtant interdite mais que ne cesse de se répéter car il s’agirait de la méthode la plus « facile » pour « défricher leurs terres et les aider à se débarrasser de toute maladie qui pourrait affecter leurs cultures » , précise la BBC.

Selon l’agence nationale indonésienne chargée des catastrophes, près de 328 724 hectares de terres ont déjà été brûlés depuis le début de l’année. Une situation qui s’est aggravée cette année en raison d’une saison particulièrement sèche.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Pollution : il a neigé des particules de plastique dans les Alpes et en Arctique

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.