Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Scandale après l’interpellation de l’infirmière Farida : que cache réellement cette vidéo ?

Publié par Elodie GD le 17 Juin 2020 à 10:59
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les images de son arrestation ont tourné en boucle sur les chaînes d’informations. Farida, une infirmière de 52 ans, a été placée en garde à vue pour outrage, rébellion et violence envers les forces de l’ordre. Son arrestation a été jugée comme étant très violente par de nombreux internautes. A l’heure actuelle, Farida est toujours en garde à vue.

La suite après cette publicité

A lire aussi: Lettre ouverte à Emmanuel Macron : les soignants passent aux menaces !

Farida victime d’une interpellation musclée

La suite après cette publicité

L’arrestation de Farida est désormais connue de tous. En effet, les images de cette infirmière en blouse blanche accroupie face à plusieurs policiers armés jusqu’aux dents en a choqué plus d’un. Mais quel est le contexte de cette arrestation? Ce mardi 16 juin, des milliers de soignants se sont réunis dans plusieurs villes afin d’interpeller le gouvernement sur leur situation jugée encore trop précaire. En effet  les soignants dénoncent un salaire trop bas par rapport aux conditions de travail difficiles dans lesquelles ils exercent leur profession.

C’est donc au cours d’une manifestation dans la capitale que Farida a été interpellée. Les vidéos de son arrestation sont nombreuses. On peut y voir la quinquagénaire encerclée par plusieurs policiers sur l’esplanade des Invalides. Ils l’ont ensuite maintenu au sol pendant plusieurs minutes.« Je veux ma ventoline » peut-on l’entendre dire pendant que les forces de l’ordre continuent de la maintenir au sol. Cette phrase fait écho au célèbre « I can’t breathe » de George Floyd et aux violences policières contre lesquelles des millions de manifestants se révoltent depuis plusieurs semaines.

Farida a été traînée au sol sans ménagement et tirée par les cheveux. On peut la voir le visage en sang sur les vidéos relayées sur les réseaux sociaux. Une jeune femme se désignant comme sa fille a tweeté: « Cette femme c’est ma mère […] elle a bossé pendant 3 mois entre 12h et 14h par jour. A eu le covid. Aujourd’hui, elle manifestait pour qu’on revalorise son salaire, qu’on reconnaisse son travail. Elle est asthmatique […] »

La suite après cette publicité

Libérez Farida l’infirmière

Sur les réseaux sociaux, les réactions ne se sont pas faites attendre. Des anonymes mais aussi des hommes politiques se sont positionnés en faveur de la libération de Farida. C’est le cas de Jean-Luc Mélenchon, chef de file de La France insoumise. Il a utilisé le hashtag #LibérezFarida désormais devenu viral.

Le jour même un appel au rassemblement a été lancé sur les réseaux sociaux via le hashtag #LibérezFarida. Plusieurs élus se sont rendus au commissariat du 7e arrondissement pour montrer leur soutien à l’infirmière. C’est le cas par exemple de Mathilde Panot ou encore d’Eric Coquerel. Certains ont pu s’entretenir avec la femme de 52 ans. Farida est choquée physiquement et moralement. Elle présente des plaies au visage et dans le cuir chevelu selon la député Mathilde Panot. Mardi soir elle était encore en garde à vue.

La suite après cette publicité

Le policier ayant reçu les projectiles envoyés par Farida envisage de porter plainte selon l’AFP. L’infirmière pourrait être jugée en comparution immédiate dès jeudi. Une nouvelle qui ne manque pas de révolter Jean-Luc Mélenchon qui a réagi sur son compte Twitter. « Ignoble : Farida l’infirmière est toujours menottée et blessée sans soin. Vous réalisez ? Blessée et menottée. C’est ça leur police soit-disant républicaine ».

A lire aussi: Coronavirus : le gros coup de gueule des élèves infirmiers payés 50€/semaine

Source: LCI

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.