Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Une main intacte d’une passagère morte dans un crash d’avion a été retrouvée dans les Alpes

Publié par Nicolas F le 01 Août 2017 à 9:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un Lyonnais passionné d’accidents d’avion sillonne le glacier des Bossons depuis des années pour trouver des restes de catastrophes aériennes. Jeudi dernier, il a finalement fait la découverte qu’il attendait depuis des années. Il a trouvé une main intacte et une partie de la cuisse d’une victime probable de l’un des deux crashs survenus en 1950 et 1966.

La suite après cette publicité

 

La suite après cette vidéo

La main retrouvée date d’il y a plus de 50 ans

Daniel Roche a fini par trouver des restes humains de l’un des deux accidents d’avion d’Air India survenus en 1950 et 1966 dans les Alpes françaises. Le Français qui est passionné par les catastrophes aériennes avait déjà retrouvé des petits bouts de mâchoires ou de crânes. Mais cette fois-ci c’est toute une main, parfaitement conservée qui a été préservée dans la glace. Selon lui et un anthropologue qui ont étudié les morceaux trouvés, il s’agirait plutôt des restes d’une femme de l’accident de 1966. Le 23 janvier de cette année-là, le « Kangchenjunga », un Boeing 707 qui comptait à son bord 117 personnes s’est écrasé dans les montagnes.

La suite après cette publicité

La main d’une femme a été retrouvée intacte (AFP/Getty Images)

Haut de la cuisse retrouvé dans la glace (AFP/Getty Images)

Un bout de la cuisse préservé (AFP/Getty Images)

Qui sont ces personnes retrouvées ?

En plus des restes humains, Daniel Roche aurait retrouvé l’un des quatre réacteurs. Les morceaux de l’engin seront hélitreuillés à l’automne. C’est le procureur de la République de Bonneville qui décidera ce qu’il faudra faire des membres trouvés. En attendant, ils sont confinés dans une société de pompes funèbres de la région. Selon les premières déductions, il est probable que la haut de la jambe retrouvé n’appartienne pas à la même personne que la main.

Un réacteur sera hélitreuillé plus tard (AFP/Getty Images)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.