Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

McDonald : une employée menacée de mort pour une erreur de commande !

Publié par Jessy le 22 Août 2019 à 23:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Pour certains, la nourriture c’est sacrée ! Aller au restaurant et être oublié, commander un Kebab où il manque la viande ou encore prendre un O’Tacos sans la crêpe… C’est aberrant non ? Certaines personnes sont cependant un peu excessives dans leur réaction. Un homme de 20 ans a menacé de mort une employée d’un Mac Donald pour une erreur dans la commande.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Une hôtesse de l’air menace une mère de lui donner une amende de 100£ si elle ne calme pas son enfant

La suite après cette vidéo

Elle se trompe dans la commande d’un client

Imaginez : vous vous rendez au McDonald et la serveuse se trompe de commande ? Comment réagir ? Dans le cas d’un jeune homme de 20 ans, c’est simple : il faut menacer l’employée de mort. Simple, mais puni par la loi et très immature. À Guéret, dans la Creuse, le jeune homme s’en est pris à une employée du McDonald, le 7 août dernier, car elle aurait servi la commande du jeune homme de 20 ans à un autre client. Dans tous ses états, le client commence à être menaçant. La jeune femme décide alors de faire un « geste commercial » et lui propose un Sundae… Mais la colère est trop grande pour le client qui exige un McFlurry.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Des jeunes bénévoles menacées de décapitation au Maroc car elles portaient des shorts, rapatriées en urgence en Belgique

Le client la suit jusqu’à son domicile et la menace

Alors que l’histoire aurait pu s’arrêter là, le jeune homme a décidé d’attendre la fin du service de l’employée, et de suivre cette dernière jusqu’à son domicile. « Il a dit ‘je vais te tuer' », indique une source de la police de Guéret. La serveuse, désemparée face aux menaces de l’homme, s’est réfugiée à son travail. Le 11 août, soit quatre jours après l’incident, l’homme s’est de nouveau rendu devant le domicile de la jeune femme afin de la menacer une nouvelle fois.

La suite après cette publicité

La victime a porté plainte, et le jeune homme était connu par la police pour des infractions routières. Ce dernier a « reconnu et assumé les faits », toujours selon une source policière. Son procès se déroulera le 4 décembre prochain.

>> À lire aussi : Seine-Saint-Denis : il tue un serveur par balle car son sandwich n’a pas été préparé assez rapidement

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.