Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Michel Sardou : cas contact de Roselyne Bachelot, il fait une révélation importante…

Publié par Lucas le 28 Mar 2021 à 9:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les rumeurs commençaient à courir… Michel Sardou les a très vite calmées. Après que l’état de santé de Roselyne Bachelot ait provoqué le placement sous oxygénation renforcée de la ministre de la culture suite à son test positive à la Covid-19, le chanteur avait été déclaré « cas contact ».

En effet, il avait reçu des mains de Roselyne Bachelot il y a une dizaine de jours la médaille de commandeur de la Légion d’honneur. Il a mis fin au suspens, déclarant que son test fut révélé… négatif.

>>> A lire aussi : Michel Sardou : cas contact de Roselyne Bachelot, il sort du silence !

Michel Sardou négatif à la Covid-19

« Bonne nouvelle. Je suis négatif. ». C’est à travers ces mots que le chanteur tout fraîchement nommé à la Légion d’honneur a rassuré ses fans. A 74 ans, Michel Sardou est rassuré, rappelant notamment qu’il se sentait toujours en forme et sans symptôme, une semaine après avoir été en contact avec Roselyne Bachelot.

Le chanteur, son épouse et une amie du couple présente à la cérémonie ont donc tous les trois échappé à la contamination. « Je suis passé à travers, et tant mieux », confiait alors Michel Sardou. Cependant, l’emblématique star de la chanson française évoque également son inquiétude importante concernant l’état de santé son amie Roselyne Bachelot.

>>> A lire aussi : Roselyne Bachelot atteinte du Covid-19 : Au plus mal, la ministre est sous oxygène renforcé

« Je suis très inquiet pour Roselyne, ça m’emmerde »

Touché par le placement sous oxygénation renforcée de son amie et ministre de la culture, Michel Sardou a indiqué avoir pris des nouvelles de Roselyne Bachelot auprès de son cabinet au ministère. De son côté, le chanteur ne joue pas les complotistes, et attend d’ores et déjà la possibilité de se faire vacciner : « J’ai besoin d’être vacciné pour commencer un traitement médical à base de perfusions assez longues. Mais rien de grave, je vous rassure… ».

>>> A lire aussi : Roselyne Bachelot hospitalisée des suites du Covid-19 : son état de santé s’est dégradé

Source : Closer
close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0