Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Mommy Kynk : ce fantasme de plus en plus répandu intrigue

Publié par Celine Spectra le 10 Juin 2023 à 15:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Avez-vous déjà remarqué à quel point les mères sont souvent représentées de manière sexualisée dans les films et la musique ? Pensez, par exemple, à la maman de Stifler d’American Pie, ou bien encore à la chanson emblématique Stacy’s Mom.

La suite après cette publicité

Eh bien cette tendance n’est évidemment pas pour rien car elle est beaucoup plus populaire que ce que vous pouvez penser. Elle a même désormais un nom : Le Mommy Kink.

Pexels

Les mères sont souvent perçues comme des figures inaccessibles ou même héroïques. Cette perception peut rendre difficile à imaginer que de plus en plus de personnes optent pour pimenter leur vie sexuelle pour le Mommy Kink.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Sexo : Fantasme, kink et fétichisme, quelle différence ?

Qu’est-ce que « Mommy Kink » ?

Le Mommy kink est un fantasme s*xuel dans lequel un partenaire assume le rôle d’une figure maternelle. Tandis que l’autre partenaire assume quant à lui le rôle d’un enfant. Ce fantasme peut impliquer diverses activités. Tel que notamment l’allaitement, le changement de couche. Mais aussi la punition pour mauvaise conduite.

La suite après cette publicité

Ce fantasme est considéré comme tabou car il implique le jeu de rôle d’une relation parent-enfant, qui peut être considéré comme inapproprié et même incestueux. Cela peut également être considéré comme une violation des normes et des valeurs sociétales.

>> À lire aussi : Ces gens normaux se prennent pour des chevaux le weekend : ils réalisent leurs fantasmes de dressage

Pexels
La suite après cette publicité

Est-ce que ce fantasme est nocif ?

Comme pour tout fantasme sexuel, le mommy kink peut être inoffensif tant qu’il est consensuel et n’implique aucune relation parent-enfant réelle. Cependant, la base implique de communiquer entre partenaires et d’établir des limites pour vous assurer que les deux parties sont à l’aise avec ce fantasme.

Même si le mommy kink est peut-être tabou, il est important de se rappeler que chacun a ses propres désirs et préférences. Et qu’il n’y a aucune honte à explorer et à profiter mutuellement de ce fantasme. Le temps que tout reste consenti.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Fantasme : jusqu’où êtes-vous prêt à aller ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.