Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Sexo : Fantasme, kink et fétichisme, quelle différence ?

Publié par Gabrielle le 17 Juil 2021 à 10:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

On a tous entendu parler de fantasme ou de fétichisme mais sait-on vraiment les définir et les différencier ? Connaissez-vous le sexe kink ? Certains termes et pratiques sexuels ne sont pas toujours clairs. Lorsqu’on ne connait pas un terme sexuel, on n’ose pas toujours demander de détails… Alors voici les différences entre ces trois notions du domaine de la sexualité.

fantasme

>>> A lire aussi : Vacances : Petits, légers, waterproofs, ces sextoys que vous pouvez glisser dans votre valise

Le fantasme : un rêve souvent gardé secret

Le fantasme est défini comme « une production imaginaire qui représente le sujet dans un scénario déterminé« . Un fantasme peut être conscient ou inconscient. Lorsque le fantasme est sexuel, il s’agit alors de penser à une chose ou une personne de manière érotique. Pour autant, cette construction imaginaire ne doit pas obligatoirement avoir lieu.

Zachary Zane, un expert pour une marque de bien-être sexuel explique d’ailleurs qu’un « fantasme n’est que ça : un fantasme. Cela ne veut pas dire que c’est quelque chose que vous apprécierez dans la vraie vie« . Le fantasme n’est donc pas nécessairement synonyme d’une envie, il excite simplement une personne par l’idée.

Qu’est ce que le kink ?

Le sexe version kink s’oppose à ce qu’on appelle le sexe « vanille ». Le sexe vanille a une signification péjorative, il s’agit d’un sexe qualifié d’ennuyeux. Ce type de sexe n’utilise pas d’accessoires ni de pratiques BDSM, il s’agit simplement de faire l’amour entre deux personnes nues.

Le terme kink se traduit par bizarre, tordu en français. Selon Zachary Zane, « le jeu de rôle, le BDSM , l’étouffement et même le sexe anal » font parti du kink, puisqu’il s’agit de sexe non conventionnel. Etre kinky, c’est pratiquer une activité sexuelle qui ne fait pas partie des normes sociales.

Quelle différence avec le fétichisme ?

Le fétichisme se rapproche en certains point du kink. Un fétichiste va désirer et être excité par un objet ou une partie du corps par exemple. Une sexologue, Sophie Greene explique à aufeminin que  » pendant longtemps, le fétichisme a été considéré comme une perversion ». Mais aujourd’hui  « on parle de paraphilie, c’est-à-dire d’attirance pour ce qui sort de la norme, de ce qui est à-côté ».

En ce sens le sexe version kink et le fétichisme ont pour point commun de ne pas faire partie de la norme sociale. Vous en savez désormais davantage sur ces trois notions sexuelles : fantasme, kink et fétichisme.

>>> A lire aussi : Sexualité : Rêver de tromper son partenaire est tout à fait sain

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail