Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Mort d’Adama Traoré : Une contre-expertise accuse les gendarmes

Publié par Tom le 03 Juin 2020 à 10:05

Bientôt 4 ans que la famille Traoré pleure la mort d’Adama. 4 ans sans pouvoir faire son deuil. Le 19 juillet 2016, ce jeune homme de 24 ans était mort après une course poursuite avec les forces de l’ordre. Les gendarmes avaient plaqué le jeune homme au sol.

Ce mardi, une contre-expertise, faite cette fois-ci à la demande de la famille, vient contredire les résultats officiels mettant en cause les gendarmes.

A lire aussi : Adama Traoré : le Préfet de Paris interdit le rassemblement contre les violences policières !

Une manifestation pour Adama Traoré

Comme un symbole. Ce mardi 2 juin, dans la soirée, se tenaient des manifestations faisant suite au mouvement #blacklivesmatter afin de rendre hommage à Adama Traoré, et George Floyd, cet afro-américain étouffé par la police. Pour la première fois, une expertise indépendante venait contredire la version officielle. Une nouvelle expertise réalisée seulement quelques jours après les résultats connus de la dernière analyse.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Une nouvelle expertise officielle

Ce vendredi, les résultats de la dernière expertise attribuaient la mort d’Adama Traoré à un «œdème cardiogénique». Une mort due à l’association de plusieurs maladies, entraînant cet œdème. Un œdème également causé par le stress, la fatigue physique, la prise de cannabis et les effets du THC.

Un rapport indépendant met en cause les gendarmes

Dans cette contre-expertise indépendante, à la demande de la famille Traoré, le médecin estime que le jeune homme est mort suite à une asphyxie. Un médecin qui a travaillé à partir des précédentes expertises et de documents médicaux, rapport l’avocat de la famille. Une mort qui serait intervenue suite «à une asphyxie positionnelle induite par le plaquage ventral ». « Aucune autre cause du décès n’est identifiée» conclut ce médecin.

Une contre-expertise justifiée pour l’avocat de la famille

Une contre-expertise qu’explique très facilement Me Yassine Bouzrou, avocat de la famille, à nos confrères de l’AFP. Selon lui, les médecins de ces analyses indépendantes sont spécialistes des maladies en question.

« Contrairement aux experts désignés par les juges, les médecins indépendants qui ont réalisé les contre-expertises sont tous spécialistes des maladies évoquées dans le dossier. Compte-tenu de leurs compétences, leurs conclusions s’imposent face à celles qui excluent le plaquage ventral comme cause de la mort d’Adama Traore. »

A lire aussi : Omar Sy vu en manifestation pour apporter son soutien à George Floyd !

Source : Nouvel Obs

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.