Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vaccin Pfizer : Un homme décède quelques jours après avoir reçu sa première dose

Publié par Sacha JOUANNE le 20 Avr 2021 à 15:14
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans les Landes, un homme de 75 ans est décédé ces derniers jours peu de temps après s’être fait vacciner par le vaccin contre la Covid-19, Pfizer-BioNTech. Pour le moment, rien ne prouve qu’il existe un lien entre le vaccin et sa mort mais ses proches ont quelques doutes.

décès-homme-vaccin-pfizer

>>> À lire aussi : Ce nouveau variant « double mutant » inquiète beaucoup

Un homme décède peu de jours après avoir reçu le vaccin Pfizer-BioNTech

Lors du mois de février dernier dans les Landes, un homme de 75 ans est soudainement décédé douze jours après avoir reçu le vaccin Pfizer-BioNTech contre la Covid-19. Ce décès est assez surprenant car l’homme était en parfaite santé et n’avait aucun antécédent médical. C’est alors que sa son épouse et l’un de ses enfants commencent à se poser des questions.

Est-ce que l’injection du vaccin Pfizer a provoqué sa mort ? Pour le moment rien ne le prouve. Mais la famille a décidé de déposer une plainte contre X pour homicide involontaire, ce jeudi 15 avril. « La temporalité restreinte ne peut que légitimement laisser émettre un doute légitime quant au lien de causalité entre la première injection du vaccin Pfizer et son décès » , a déclaré Me Paul Latouche, l’avocat de la famille.

Comme le rapporte Le Parisien, le but de cette plainte est d’obtenir une exhumation du corps afin que des expertises médico-légales soient réalisées qui, peut-être, permettront de déterminer les réelles causes de la mort du père de famille.

Le récit de sa mort

Pour avoir tous les détails de ce mystérieux décès, il faut revenir quelques jours en arrière. Le 3 février dernier, cet homme se fait vacciner contre la Covid-19 avec le vaccin Pfizer-BioNTech. Mais des effets secondaires vont rapidement apparaitre comme des maux de ventre mais ça ne va pas plus loin.

C’est le 15 février que tout a basculé. Le matin, l’homme fait du jardinage dans sa propriété et était en pleine forme, selon son épouse. Mais plus tard dans la matinée, le voisin du couple a retrouvé l’homme inanimé et en arrêt cardiorespiratoire. Les secours sont rapidement intervenus et ont procédé aux gestes de premiers secours mais impossible de réanimer le retraité.

>>> À lire aussi : AstraZeneca : de nouveaux drames viennent de se produire

Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail