Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Novak Djokovic : ce mensonge aux autorités australiennes qui peut lui coûter très cher

Publié par Justine le 11 Jan 2022 à 13:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’affaire Novak Djokovic n’en finit plus. Cette fois, le tennisman professionnel est accusé d’avoir menti aux autorités australiennes. En effet, il a omis de préciser qu’il s’était rendu en Espagne avant d’arriver à Melbourne. Un mensonge qui pourrait lui valoir 12 ans de prison. Explications.

Novak Djokovic a menti aux autorités australiennes

@djokernole / Instagram

Les vidéos du jour à ne pas manquer

>>> À lire aussi : Open d’Australie : « Je veux rester et jouer » : Novak Djokovic s’exprime après avoir été libéré sur décision d’un juge

Novak Djokovic a menti aux autorités australiennes

Arrivé en Australie pour participer à un tournoi de tennis, Novak Djokovic s’est vu suspendre son visa, car il n’est pas vacciné contre le Covid-19. Néanmoins, le juge fédéral a décidé de réactiver son visa hier jugeant que l’officier à la frontière ne lui a pas laissé le temps nécessaire pour prouver son immunité (le joueur a attrapé le Covid le 16 décembre dernier).

Mais l’affaire prend un nouveau tournant avec les informations partagées par le Serbe sur le formulaire d’arrivée en Australie. Ce dernier répond « Non » à la question « Avez-vous voyagé ces quatorze derniers jours ? ». Problème, le tennisman s’est rendu en Espagne durant cette période avant de quitter le pays le 4 janvier dernier.

>>> À lire aussi : Le pass vaccinal mais pour combien de temps ? Gabriel Attal répond

Novak Djokovic expulsé d’Australie ?

Ce que Novak Djokovic ne sait pas, c’est qu’en bas du formulaire, il est indiqué que « Donner une information fausse ou trompeuse est un délit sérieux. Vous pouvez vous exposer à une sanction civile ». Il risque ainsi 12 ans de prison pour ce mensonge. Toutefois, dès son arrivée en Australie, il a rapidement précisé que c’est Tennis Australia qui a rempli le formulaire pour lui.

Cette révélation explose après son départ du centre de détention pour migrants où il était retenu depuis son arrivée en Australie. Suite à ces multiples rebondissements, le numéro 1 mondial va-t-il participer à l’Open d’Australie ou va-t-il être expulsé du territoire ?

>>> À lire aussi : Tennis : Rafael Nadal lâche une bombe sur Novak Djokovic 

Source : L’Équipe 
0