Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Elle est obligée d’allaiter son enfant debout dans le train car personne ne lui laisse sa place

Publié par Nicolas F le 20 Juil 2017 à 11:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une image complètement choquante qu’a partagée Bryony Esther, maman de trois enfants. Elle apparait sur un cliché qu’elle a partagé sur Facebook, avec l’un de ses enfants qu’elle est obligée d’allaiter debout, car personne ne lui a donné sa place dans un train bondé.

La suite après cette publicité

 

Personne ne lui cède sa place

La suite après cette vidéo

Sous la photo qu’elle a partagée sur Facebook, Bryony Esther a écrit : « Obligée de me tenir debout tout en donnant le sein à mon bébé dans un train, à cause d’une bande de gentlemen qui donnent priorité à leurs bagages et préfèrent se rouler des joints ». Comme elle le précise, il y a aussi un cycliste qui apparait derrière elle et qui en plus de l’importuner avec son vélo, a pris la liberté de s’asseoir sur une place réservée aux handicapés.

La suite après cette publicité

(Facebook)

Certains pensent qu’elle aurait dû simplement demander

Les commentaires n’ont pas tardé à arriver. Certains font remarquer que même s’il est clair qu’elle est en train d’allaiter, elle n’a pas non plus demandé à ce qu’on lui cède sa place. À ces commentaires, elle a pris la peine de répondre : « Je n’ai pas posé cette question précise, mais dès qu’on est monté dans le train, j’ai voulu asseoir mon fils de 5 ans sur un siège, et on m’a répondu qu’il était déjà pris. En plus j’ai vu qu’il était occupé à toucher à de la drogue, donc je l’ai vite enlevé de là ».

(Facebook)

D’autres soutiennent son coup de gueule

La suite après cette publicité

Il y a déjà eu plus de 23 000 partages de sa publication et la plupart des commentaires la soutiennent tout de même. D’autre femmes ont voulu apporter leurs témoignages. Comme Elisabeth Swan : « Il m’est déjà arrivée de devoir m’asseoir sur une valise dans un couloir de train pour allaiter ». D’autres la félicitent pour le débat qu’elle a engendré et l’encense même d’héroïne pour avoir osé d’en parler.

 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.