Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Une octogénaire battue à mort : ses assassins prennent un selfie !

Publié par Jade le 12 Déc 2019 à 20:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Marko C. 19 ans comparaît devant la cour d’assises du Doubs en ce mois de décembre. Il est soupçonné d’avoir frappé et tué en janvier 2018 une octogénaire dans sa maison à Vieux-Charmont dans le Doubs.

Le résumé des faits

La suite après cette publicité

Le procès de l’adolescent désormais majeur doit durer trois jours du 11 au 13 décembre 2019 devant la cour d’assises du Doubs à Besançon. Il comparait pour assassinat, et vol avec effraction en réunion. Une situation peu habituelle pour des adolescents de 15 et 18 ans au moment des faits. L’histoire se serait produit dans la nuit du 4 au 5 janvier 2018. Les deux individus se sont introduits au domicile d’une octogénaire dans son pavillon de Vieux-Charmont dans le Doubs.

La victime sera retrouvée morte, frappée à mort et étouffée dans son lit. Rosette Giuliani était octogénaire. Son corps a été retrouvé sous son matelas, un sac plastique sur la tête. Un comportement intolérable pour des adolescents de 15/16 ans…

>>> À lire aussi : Il tue sa fille pour l’offrir comme « une offrande à Dieu » !

La suite après cette publicité

Une octogénaire battue à mort : ses assassins prennent un selfie près de son cadavre en écoutant du rap

Les jeunes meurtriers présumés habitaient dans la même rue que l’octogénaire. Ils se feront interpeller après avoir tenté de revendre la télévision volée de la victime. Ces deux jeunes n’avaient aucun casier judiciaire. Ils ont néanmoins tenté d’ « expliquer » leur geste comme ils le pouvaient : « on avait besoin d’argent » . Voici la seule explication qu’ils ont pu fournir en garde-à-vue face aux policiers. Rappelons qu’au moment des faits, les deux adolescents étaient respectivement âgés de 15 et 18 ans.

Le plus jeune impliqué dans ce sordide fait divers a déjà été jugé par la cour d’assises. Âgé de 15 ans au moment des faits, il avait été condamné en première instance à 20 ans de réclusion. Sa peine a été réduite le mois dernier en appel à 18 ans de réclusion.

La suite après cette publicité

Le meurtre de cet octogénaire n’aura été orchestré que pour une centaine d’euros.

>>> À lire aussi : Pour aller acheter du cannabis, elle envoie sa fille de 7 ans !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

La suite après cette vidéo