Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Olivier Véran : cette phrase choc du ministre qui vient de fuiter… Emmanuel Macron fou de rage !

Publié par Manon CAPELLE le 24 Mar 2021 à 11:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Olivier Véran fait face à la crise sanitaire. Bien qu’il essaye de rester optimiste en public, le ministre est très inquiet. Le Canard Enchaîné a révélé un échange, où ses propos pourraient bien le trahir.

olivier véran inquiet

>>> À lire aussi : « Le boulot n’a pas été fait » : Emmanuel Macron recadre sévèrement Olivier Véran !

Olivier Véran très inquiet après que ses propos aient fuité dans Le Canard Enchaîné 

Récemment, Olivier Véran a déclaré au Parisien : « À l’automne prochain (…), je pense qu’on pourra confiner le Covid dans les livres d’histoire et refaire la fête ». Toutefois, en privé, le discours serait tout autre.

Le Canard Enchaîné a révélé les propos du ministre de la Santé, et ce discours est rempli d’inquiétude. « Je demeure très inquiet à propos de la situation sanitaire », a-t-il admis. Ensuite, il a ajouté : « Il va falloir affronter, dans les réa, une vague très haute qui mettra des semaines à descendre. On va avoir des images difficiles à supporter à l’hôpital« . Cette fuite pourrait bien éveiller la colère d’Emmanuel Macron.

>>> À lire aussi : AstraZeneca : L’inquiétude monte chez les personnes déjà vaccinées, Olivier Véran leur répond

Le ministre reste optimiste

Ainsi, Olivier Véran prévoit « de nouvelles évacuations sanitaires » ainsi que des reports d’opérations. Cependant, le ministre tend à rester optimiste. « On espère que quatre semaines suffiront pour améliorer significativement la situation », a-t-il expliqué.

Toutefois, il émet quelques doutes : « Si ce n’est pas le cas, nous serons obligés de prendre d’autres mesures ». En effet, déjà quelques jours avant la conférence de presse de Jean Castex, il dévoilait une part de son inquiétude, n’excluant pas « un confinement dur ».

Désormais, seize départements sont confinés pendant une durée de quatre semaines. Le gouvernement tente de s’adapter pour freiner l’épidémie de Covid-19. De son côté, le président est revenu en arrière, en affirmant que le terme de « confinement » n’est pas adapté à la stratégie mise en place.

>>> À lire aussi : Après la suspension du vaccin AstraZeneca dans plusieurs pays européens, Olivier Véran dévoile sa décision (vidéo)

Source : Gala 
close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.