Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

La fin du pass sanitaire ? La CNIL met en garde le gouvernement !

Publié par Justine le 01 Déc 2021 à 16:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis le début de la campagne vaccinale pour lutter contre le Covid-19, le gouvernement a décidé de mettre en place un pass sanitaire. Ce dernier doit permettre d’inciter les Français à se faire vacciner afin de ralentir, voire de stopper la pandémie. Pourtant, après plusieurs mois d’utilisation, la CNIL a de gros doutes sur l’efficacité de ce dispositif. Explications.

Pass sanitaire inutile ? La CNIL enquête

>>> À lire aussi : Après la 3e dose de vaccin, votre pass sanitaire est-il valable immédiatement ?

Le Pass sanitaire pointé du doigt par la CNIL

Et si le pass sanitaire est en réalité complètement inutile ? C’est ce que soupçonne la CNIL depuis septembre 2020. En effet, la Commission nationale de l’informatique et des libertés a demandé par 4 fois des preuves de l’efficacité de ce dispositif. Le gouvernement n’en a jamais donné.

Le dernier avis publié le 30 novembre 2021, précise : « La CNIL attire de nouveau l’attention du gouvernement sur la nécessité, plus de 18 mois après le début de l’épidémie, de produire des éléments permettant d’évaluer pleinement l’efficacité des fichiers et dispositifs mis en œuvre ».

>>> À lire aussi : Vaccin Covid-19 : les effets secondaires de la troisième dose pires que la seconde injection ?

Aucune donnée n’est disponible concernant l’efficacité du Pass sanitaire

Au total, pas moins de 42 contrôles ont été effectués durant les 18 mois de la pandémie, mais rien ne peut confirmer l’efficacité du pass sanitaire. Un manque de preuves que le gouvernement français semble refuser de fournir. Ce nouvel avis pourrait déclencher la colère des Français, dont certains refusent encore ce dispositif (au point d’en créer de faux), alors que d’autres se sont sentis obligés de se faire vacciner pour conserver leur emploi.

BFM TV se rend également compte qu’aucune donnée concernant le pass sanitaire n’a jamais été partagée par le ministère de la Santé. En attendant, la CNIL se concentre sur une nouvelle étude pour cette fin d’année 2021. Elle porte « sur la durée de conservation, la suppression et/ou l’anonymisation des données » des divers dispositifs mis en place (dont l’application TousAntiCovid).

>>> À lire aussi : TousAntiCovid : l’application au coeur d’un scandale !

0