Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Vaccin Covid-19 : les effets secondaires de la troisième dose pires que la seconde injection ?

Publié par Justine le 26 Nov 2021 à 13:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Malgré deux doses du vaccin Covid-19, nous ne savons pas réellement à quoi nous attendre au niveau des effets secondaires après l’injection ! Frissons ? Maux de tête ? Voici ce que révèlent les données étrangères.

Vaccin Covid-19 les effets secondaires

>>> À lire aussi : Vaccin : Doit-on recevoir une dose de rappel, si on a déjà eu le Covid-19, pour conserver le pass sanitaire ?

Quels effets secondaires pour le rappel du vaccin Covid-19 ?

Annoncée jeudi par Olivier Véran, la troisième dose est effective à partir de samedi pour tous les adultes. Pas moins de 19 millions de Français sont concernés par cette dose de rappel du vaccin Covid-19 qui doit renforcer notre immunité et nous protéger contre les formes graves. Malgré l’efficacité du vaccin, quelques symptômes posts injection sont à relever.

Tout comme la seconde dose, un gros coup de fatigue et un état grippal sont fréquemment observés. Par exemple, la 3e dose est effective aux États-Unis depuis le mois de septembre. Selon les données publiées par le Centre américain de lutte et de prévention des maladies, 5 % des patients n’ont pas eu la force de se rendre au travail à cause de maux de tête, fièvre, frissons et fatigue.

>>> À lire aussi : Le Covid-19 encore là dans 10 ans : Ce triste scénario qui se dessine…

Le vaccin Covid-19 pour lutter contre la 5e vague

En Israël, où la campagne de rappel a démarré en juillet offre des résultats plutôt positifs. Ran Balicer, directeur de l’innovation chez Clalit conclut que « Dans la plupart des cas, les effets secondaires sont similaires voire moins importants avec ce rappel ». Le seul symptôme similaire à tous est une douleur à l’endroit de la piqûre.

Afin d’inciter la population à se faire vacciner, le professeur Arnaud Fontanet indique à France Info qu’ « Un mois après la troisième dose, la concentration d’anticorps neutralisants est cinq à dix fois plus haute qu’un mois après la deuxième injection ». Cette mesure doit permettre de lutter efficacement contre la cinquième vague de Coronavirus qui arrive en France.

>>> À lire aussi : Vaccin Pfizer : de nouveaux effets secondaires à déplorer ? Ce que l’on sait !

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0