Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Pass vaccinal : ce gros changement qui vient d’être annoncé…

Publié par Celine Spectra le 29 Jan 2022 à 10:58
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dès le 15 février, toutes personnes qui bénéficient d’un certificat de rétablissement après avoir contracté la Covid n’auront le droit au pass vaccinal que durant quatre mois contre six actuellement.

La suite après cette publicité
Pass vaccinal le délai de validation va désormais passer de 6 à 4 mois...

Image Pixabay

>> A lire aussi : Pass vaccinal : À partir de quand risque-t-on de le perdre ? 

Le délai de validation du Pass vaccinal après avoir contracté la Covid va désormais passer de 6 à 4 mois…

La suite après cette vidéo

Jusqu’au 15 février, la contamination à la Covid-19 permettait d’obtenir un délai de 6 mois avant expiration de son pass vaccinal. Passé cette date, ce délai va être raccourci à 4 mois. C’est en tout cas ce que vient de déclarer la direction générale de la santé (DGS).

La suite après cette publicité

Dès ce jour, le certificat de rétablissement obtenu après avoir été positif à la Covid ne vous fera conserver votre pass vaccinal que pendant 4 mois… Cette nouvelle mesure a été établie afin d’inciter, une nouvelle fois, pleinement la population à la vaccination.

>> A lire aussi : Omicron : Bientôt la fin du pass vaccinal grâce au variant ?

Des millions de Français risqueraient de prochainement perdre leur pass vaccinal !

La suite après cette publicité

Selon BFMTV, cette nouvelle mesure est rétroactive. Et pour être assuré de ne pas perdre votre pass vaccinal, pensez à recalculer dès à présent sa date d’expiration en ajoutant 4 mois à la date de votre test positif à la Covid-19.

Cette mesure vient s’ajouter à celle qui concerne déjà le délai d’expiration du pass vaccinal entre la deuxième injection et la dose de rappel. En ce moment, il est de 7 mois. Mais le 15 février, il va également passer à 4 mois. Selon la Direction Générale de la Santé, en France, il y a environ 8,5 millions d’individus qui risqueraient de perdre leur pass vaccinal… S’ils ne font pas très vite leur dose de rappel.

>> A lire aussi : Vaccin : Moderna fait une importante annonce 

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.