Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Pass vaccinal : À partir de quand risque-t-on de le perdre ?

Publié par Charlène Deveaux le 28 Jan 2022 à 18:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Plusieurs millions de Français pourraient très certainement perdre l’avantage du pass vaccinal, prévu pour le 15 février 2022.

À lire aussi : Comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

1 Français sur 7 sans pass vaccinal

Les Hunger Games sont bien réels. Pour faire simple, actuellement, il y a 68 millions de Français. Le 25 janvier, le ministre de la Santé, Olivier Véran, affirmait que plus de 9 millions n’ont pas encore reçu leur dose de rappel. Parmi ces personnes, on compte celles pour qui c’est un choix délibéré, mais également celles qui ne savent pas exactement quand expire leur pass sanitaire, et qui pense être tranquille pour un moment. Et là, c’est la bourde.

Parce qu’en effet, à partir du mardi 15 février 2022, les personnes de plus de 16 ans, ayant reçu leur deuxième dose avant le 15 octobre 2021, seront privées de pass vaccinal, et même chose pour les cas d’infection. Mais encore une fois, cette mise au coin ne concerne pas tout le monde. En ce qui concerne les personnes ayant été infectées avant ou entre les deux doses, pas de panique avec le pass vaccinal, puisque la deuxième dose fait office ce rappel.

La suite après cette publicité

 

je comprends rien

 

En revanche, pour les fameux 9 millions restant, le timing est plus serré . « S‘ils ne reçoivent pas d’injection de vaccin, ils pourraient perdre le bénéfice du pass. C’est beaucoup » , s’alarmait Olivier Véran. Ce qui joue beaucoup aussi, c’est les diverses annonces et dates qui ont sûrement perdu beaucoup d’entre nous. En effet, initialement, les personnes ayant déjà été vaccinées deux fois, sous certaines conditions, avaient sept mois devant elles pour faire la dose de rappel. Sauf que finalement, le gouvernement a décidé de diminuer cette période à 4 mois, à partir du 15 février, et en préservant la date de votre dernière injection. 

La suite après cette publicité

Par contre, en ce qui concerne les individus ayant contracté le Covid-19 après la deuxième dose, on change encore de chanson. Eux, ils se situent au milieu sur le curseur de la galère. Pour cause, leur pass vaccinal s’étend à six mois, jusqu’à leur dose de rappel. Mais bon, on ne s’essuie pas le front trop vite, parce que ça aussi, ça pourrait changer dans les prochains jours. En effet, selon BFMTV, ce délai pourrait être raccourci avec celui de la deuxième dose pour être également figé à quatre mois. Alors pour se tenir informé en temps et en heure, il est vivement conseillé de se rendre sur l’application TousAntiCovid.

>>> À lire aussi : Pass vaccinal : Quelles mesures ont finalement été adoptées ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.