Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Voyages, restaurants, spectacles : Quel sera l’usage du passeport vaccinal ?

Publié par Noémie Penot le 16 Fév 2021 à 11:00

Partout en Europe, les pays adhèrent à la mise en place du passeport vaccinal pour permettre les voyages sans contrainte. À Bruxelles, la création d’un passeport a même commencé.

Passeport vaccin

À lire aussi : Covid-19 : le virus pourrait rester avec nous… pour toujours !

L’arrivée inévitable du passeport vaccinal

Pour le gouvernement français, le retour à la vie normale passe inévitablement par le passeport vaccinal. Et il n’est pas le seul : pour relancer le tourisme, l’Espagne, l’Italie, Chypre et Malte se sont montrés favorables au passeport vaccinal et attendent le feu vert des autres pays européens. Par ailleurs, des études sont en cours à Bruxelles pour créer un passeport « interopérable » et sûrement numérique.

Hors Europe, l’Université hébraïque de Jérusalem, en Israël, a déjà annoncé que seuls les étudiants vaccinés seraient autorisés à retourner sur le campus. La Grèce et Chypre viennent d’ailleurs de signer un accord avec Israël pour permettre aux personnes vaccinées de voyager d’un pays à l’autre librement.

Jusqu’où imposer le passeport vaccinal ?

En Israël, l’accès aux hôtels, restaurants, cafés, centres commerciaux et salles de sport sera possible pour les personnes vaccinées dès le début du mois de mars. Une telle chose n’est pas possible aussi tôt en France, alerte un ministre rattaché au quai d’Orsay. « Aujourd’hui, on ne peut pas dire : ‘Mauricette peut aller voyager et boire un coup, et pas vous’ Autrement on prépare des émeutes » .

Il faudrait donc attendre l’été que toute la population française soit vaccinée. La question se posera ensuite de savoir si l’accès aux bars, restaurants, lieux culturels et sportifs ou même les transports en commun sera conditionné par la vaccination. Cependant, cette perspective n’inclut pas les personnes qui refuseront de se faire vacciner au long terme. Certains parlementaires sont pourtant favorables à cette condition, comme le président de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde.

Cependant, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, confiait aux Echos que l’instauration d’un passeport vaccinal était « prématurée » . La ministre française de la Culture, Roselyne Bachelot, s’oppose également à ce passeport : « Amoureuse de la liberté, j’ai du mal à imaginer un tel passeport. Si on en arrive là, cela serait un recul » , a-t-elle déclaré sur France 2.

Source : France inter 

À lire aussi : Concerts : Roselyne Bachelot annonce une grande nouvelle !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.