Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Dramatique : 250 000 litres de pétrole déversés en mer…

Publié par Mélaine le 03 Déc 2018 à 9:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le 16 Novembre dernier, au Canada, une plateforme de forage a accidentellement rejeté 250 000 litres de pétrole en mer. Un désastre.

La suite après cette publicité

250 000 litres de pétrole en pleine mer

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

C’est suite à « une perte de pressions sur une conduite sous-marine » qu’un déversement de pétrole s’est produit près des côtés de Terre-Neuve. Un déversement qui ne peut, actuellement, pas être nettoyé pour cause de vents violents et d’une mer agitée. Il s’est produit entre la plateforme South White Rose et le Sea Rose.

 

Ceci dit, le pétrolier Sea Rose (groupe Husky Energy) l’assure : le pétrole n’atteindra pas la côte.

La suite après cette publicité

 

L’Office-Canada-Terre-Neuve des Hydrocarbures Extra-Côtiers se veut rassurant. Pas de marée noire à la surface et « aucun signe visible d’éclat ». Il explique qu’« à la suite de survols, il n’a pas de raison de croire que le déversement se poursuive ». Un mini-sous-marin télécommandé a été envoyé ce lundi afin d’inspecter les dégâts.

 

La suite après cette publicité

Pire fuite de pétrole de l’histoire

L’Office a déclaré que tous les puits étaient dans un état de sécurité. Il explique qu’aucun animal marin ni aucun oiseau n’a été aperçu près de la fuite.

 

La suite après cette publicité

Sauf que les groupes environnementaux sont formels. Même si toutes les autorités avaient expliqué qu’elles étaient en mesure de protéger les océans (et la vie) d’un déversement en mer, nous en sommes tous conscient : la réalité est bien plus compliquée que cela.

 

250 mètres cubes de pétrole en pleine mer, ce sont 1 572 barils de pétrole. Et remporte ainsi la triste palme de la pire fuite de l’histoire de la province. Une catastrophe environnementale qui n’a pas de nom et qui risque d’avoir des répercussions sur le long terme.

La suite après cette publicité

 

Et vous ? Pensez-vous qu’un accident ait le droit d’exister lorsqu’on parle de fuite de pétrole ? Pensez-vous qu’on puisse excuser ce type d’accident et qu’il est légitime de dire qu’il n’a pas de répercussions ? Donnez-nous votre avis en commentaire !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.