Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

En pleine détresse, ces touristes s’effondrent quand ils apprennent qu’on leur a tout volé

Publié par Nicolas F le 13 Mai 2017 à 16:41
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ceux qui ont déjà eu des bagages égarés dans un aéroport, peuvent comprendre la détresse de ce groupe de touristes. Ici, ils passaient des vacances paradisiaques, sous le soleil philippin, quand ils se sont fait voler toutes leurs affaires personnelles. Contrairement à ceux qui ne trouvent pas leurs bagages à la sortie de l’avion, eux n’ont aucune chance de les retrouver !

Les vacances de rêves se sont transformées en cauchemar

Bocaray est l’une des îles très prisée par les touristes désireux de voir l’une des plus belles plages des Philippines. L’île fait même partie du top 10 des destinations asiatiques récompensées d’un prix par TripAdvisor en 2017. Elle connait un pic de visite le 1er mai, car une énorme fête annuelle y est organisée sur la plage, connue sous le nom de Laboracay (un mot-valise composé du Labord Day, Journée du travail et Boracay). Une journée extraordinaire, que de nombreux touristes n’oublieront jamais. En particulier ce groupe, pour lequel leurs vacances va se transformer en cauchemar.

Plage de Boracay en Thaïlande (My Boracay Guide)

Ils sont totalement désemparés quand ils constatent le vol

Des images de détresse ont été postées sur Facebook. Un homme est deux femmes qui participaient aux festivités ont été un peu trop confiants. Ils ont laissé toutes leurs affaires sur la plage, alors qu’ils sont allés se détendre dans la mer. À leur retour, toutes les affaires avaient disparu. Une dame témoin de la situation les a pris en photo, avant de leur venir en aide. Sur les clichés, on les voit dépités. L’une des touristes est même en pleurs, alors qu’ils n’ont plus que leur maillot de bain à se mettre sur le dos.

(Jean Cezar Retulin)

(Jean Cezar Retulin)

Ils n’ont plus rien et ne savent pas comment rentrer chez eux

Ils ont perdu leurs iPhone, tout leur argent et même leurs cartes de banque. Ils ne savent pas comment contacter leurs proches, leur ambassade ni même comment rentrer dans leur pays. Jean Cezar Retulin leur est venue en aide et les a conduits jusqu’au commissariat de police le plus proche. Là-bas, ils ont rencontré d’autres touristes, eux aussi dépouillés de tous leurs biens. De nombreux touristes se sont retrouvés dans les bureaux de la police ce jour-là. Rien ne dit ce qui est arrivé à ce groupe de malheureux, mais il veut mieux en tirer des conclusions et rester vigilant !

(Jean Cezar Retulin)

0