Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Législatives : Emmanuel Macron va-t-il réussir à garder la majorité ?

Publié par Mia le 11 Mai 2022 à 12:45

Emmanuel Macron est le président de la France pour cinq années supplémentaires. Alors évidemment, il doit se constituer un nouveau gouvernement et se choisir un nouveau Premier ministre. Mais, outre ces détails, ce dernier compte également prendre le pouvoir sur tous les plans. C’est-à-dire aussi au niveau de l’Assemblée nationale. Pour ce faire, Emmanuel Macron doit avoir la majorité lors des élections législatives. Et d’après un sondage récent, il est bien parti pour y parvenir. Voici ce que prévoit donc le baromètre hebdomadaire OpinionWay-Kéa Partners pour Les Échos et Radio classique, mis en ligne ce mardi 10 mai 2022.

macron legislatives sondage

Législatives : Macron en tête, la gauche et la droite en baisse

Selon ce dernier sondage, Emmanuel Macron est très proche de garder la majorité aux législatives. Pour cause, le parti « Renaissance » n’aurait aucune crainte à avoir face à la gauche unifiée sous le nom « Ensemble! » . Pour cause, d’après le sondage, cette formation de gauche rassemblerait environ 135 et 165 députés. Un faible chiffre face au nombre de sièges qu’obtiendrait Emmanuel Macron à l’Assemblée. Ce sondage prévoit notamment entre 310 et 350 sièges pour la majorité présidentielle.

Toujours suivant ces estimations, les Républicains, eux, seraient les moins nombreux. Leur nombre de députés passerait de 101 à, approximativement, 60 sous cette nouvelle formation législative. Pour ce qui est du Rassemblement National, nous serions ici à environ 30 sièges. Un record faible pour le parti de Marine Le Pen. La faute certainement à l’omniprésence du gouvernement Macron.

Pourquoi une telle majorité pour « Renaissance » ?

Ainsi, Emmanuel Macron sortirait grand vainqueur, là aussi, aux législatives. Une estimation vraiment étonnante dans la mesure où seulement 36 % des Français votants avaient déclaré vouloir qu’il obtienne cette majorité. De cette façon, les Français défavorables à cette majorité aux législatives étaient de 61 % au moment des scrutins du second tour.

Une dynamique qui s’explique par le nombre de votants ayant voté Emmanuel Macron pour « faire barrage » . Ou par vote utile ou par l’abstention. Finalement, Jean-Luc Mélenchon pourrait-il prendre l’avantage au dernier moment ? C’est à voir.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.