Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Guerre en Ukraine : Des dauphins entrainés par l’armée russe mais à quelles fins ?

Publié par Mia le 29 Avr 2022 à 16:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Nos confrères de The Guardian viennent de faire des révélations saisissantes. D’après leurs informations, des dauphins entrainés par l’armée russe auraient été détectés au niveau de la Mer Noire, située sous l’Ukraine. Doués de la capacité d’écholocalisation, ces deux dauphins serviraient à Vladimir Poutine en cas d’attaque sous-marine. En effet, la Russie est, certes, une puissance militaire et nucléaire, mais le pays est particulièrement vulnérable depuis les eaux en raison de son manque de matériel en mer.

dauphins armée russe

Deux dauphins de l’armée russe détectés

Ces deux dauphins ne sont pas entrainés pour le spectacle en bassin, mais bien à des fins militaires. Retrouvés au niveau de la Mer Noire, située en dessous de l’Ukraine, ces dauphins sont les nouveaux joujoux des Russes dans cette guerre. Ils auraient été remarqués aux environs de la base navale du port de Sébastopol par l’US Naval Institute (USNI). L’organisme avait détecté des mouvements anormaux en mer, grâce à des images satellites. D’après les analyses, les enclos à dauphins retrouvés sur la zone seraient présents depuis plusieurs semaines. Depuis février, soit avant ou au moment de l’invasion russe en Ukraine.

Surentrainés militairement par l’armée russe, les fameux dauphins servent aux troupes marines pour diverses tâches. Ils permettent de géolocaliser des sous-marins, par exemple. Mais aussi, ces derniers sont entrainés à l’attaque, pour dissuader des éventuels plongeurs ennemis. Apparemment, ces cétacés seraient également habilités à récupérer des objets dans l’eau pour l’armée.

Des animaux qui servent de sonars

Selon les sources, des dauphins entrainés par l’armée russe servent surtout de sonars. Ceux-ci sont censés donner des informations sur la position d’éventuels ennemis, plongeurs ou sous-marins. Grâce à leur faculté naturelle d’écholocalisation, ils préviendraient des attaques sous-marines.

En effet, la Russie n’est pas à l’abri d’assauts survenus sous l’eau. Équipés de navires militaires, ils n’ont pas vraiment d’attirail sous-marin. D’autant que des bateaux russes seraient actuellement postés au niveau des enclos de dauphins détectés. Ces animaux seraient donc là pour « protéger » les navires russes déjà en place. Une initiative intervenue bien avant la nouvelle phase de guerre hyperoffensive russe.

« Nos spécialistes ont développé de nouveaux appareils qui convertissent la détection de cibles par sonar sous-marin des dauphins en un signal envoyé au moniteur de l’opérateur. La marine ukrainienne manquait de fonds pour un tel savoir-faire et certains projets ont dû être mis en suspens » , avait déclaré l’agence de presse russe RIA Novosti à ce sujet, déjà en 2014.

0