Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Poutine sur le point de déclencher une troisième guerre mondiale ? Un ministre russe affirme que le danger est réel

Publié par Mia le 26 Avr 2022 à 11:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La guerre en Ukraine continue et les risques pour les alliés du pays se font de plus en plus présents. Au moment même où des journalistes russes s’imaginent une menace nucléaire mise à exécution, à la télévision russe, le ministre de la Défense du pays assure que le danger est bel et bien là. Sergueï Lavrov a pris la parole ce lundi 25 avril 2022 et a mis en garde l’Occident : la troisième guerre mondiale est une gageure à ne pas prendre à la légère.

menace nucleaire russe Sergueï Lavrov

 Sergueï Lavrov : Une menace nucléaire à prendre très au sérieux

Pour l’heure, aucun pays allié de l’Ukraine n’a encore décidé à engager ses troupes militairement dans le pays envahi. Néanmoins, nous savons que certains membres de l’UE envoient du matériel de guerre pour aider les soldats ukrainiens. C’est le cas de la France, par exemple, qui apparemment n’aurait envoyé principalement que des munitions et gilets.

Ce lundi, le ministre de la Défense russe a cependant mis en garde les pays qui aident l’Ukraine. Selon lui, la menace nucléaire qui pèse sur les alliés n’est pas à sous-estimer. Et d’ailleurs, si l’Occident continue d’envoyer des armes dans le pays ou de sanctionner la Russie, il pourrait y avoir de graves conséquences. Ce dernier l’a très clairement dit lors d’un long entretien à la télévision russe.

Il a notamment assuré que la Russie faisait tout pour ne pas recourir à l’arsenal nucléaire. Mais que si les aides vers l’Ukraine persistent, elle sera contrainte de l’utiliser. « Le danger est grave, réel. Et nous ne devons pas le sous-estimer » , a ainsi affirmé Sergueï Lavrov.

Les livraisons d’armes en Ukraine : vecteur d’un conflit mondial ?

Selon le ministre russe, les livraisons d’armes occidentales, de véhicules blindés et de drones seront certainement le déclencheur de cette menace nucléaire. Un conflit Russie / Ukraine qui pourrait s’étendre plus tôt que prévu à l’ensemble du monde. Une troisième guerre mondiale, comme le craignent Emmanuel Macron et Joe Biden. Le ministre russe a alors suggéré (menacé) les alliés de stopper les livraisons vers l’Ukraine.

« Ces armes seront une cible légitime pour l’armée russe œuvrant dans le cadre de l’opération spéciale. Des entrepôts de stockage dans l’ouest de l’Ukraine ont été visés plus d’une fois (par l’armée russe, ndlr). Comment peut-il en être autrement ? L’Otan, en substance, est engagée dans une guerre avec la Russie via un intermédiaire et elle arme cet intermédiaire. Cela signifie la guerre » , a-t-il déclaré.

Nous ne savons pas vraiment si la France est impliquée dans cette menace. Il se pourrait que le ministre ne fasse référence qu’aux États-Unis. Néanmoins, le danger est bien présent. Mais nous pouvons imaginer que la France ne soit pas dans les radars étant donné son passif avec la Russie. Et notamment le passé militaire d’Emmanuel Macron avec Vladimir Poutine, à qui il aurait livré des armes illégalement durant son mandat.

0