Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Pornhub dans la tourmente : le site a supprimé une grande partie des vidéos de sa plateforme

Publié par Quentin VIALLE le 15 Déc 2020 à 20:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Pornhub met fin au modèle sur lequel il reposait depuis 2007. La plateforme vidéo a supprimé plus de la moitié de son contenu après avoir changé sa politique d’utilisation. Le Tribunal Du Net vous explique.

Pornhub supprime 60% de ses vidéos

La semaine dernière, Pornhub a annoncé changer complètement les règles de sa plateforme. Désormais, seuls les utilisateurs vérifiés seront autorisés à poster des vidéos sur le site. Ainsi, afin de lutter contre la publication de contenus illégaux, Pornhub a décidé de supprimer toutes les vidéos déjà publiées par tout utilisateur non vérifié. Des millions de vidéos sont donc concernées et ont déjà été supprimées de la plateforme. Au total, plus de 6 millions de vidéos à caractère pornographique ont déjà été retirées. Un chiffre qui représente plus de la moitié des vidéos présentes sur Pornhub.

En revanche, la plateforme a annoncé que ces suspensions seraient « en l’attente de vérification et d’examen« , l’année prochaine.

Pornhub

A lire aussi >>> 6 choses que vous ignoriez à propos des films porno, un réalisateur nous dit tout !

De nombreuses critiques

Jeudi dernier, les deux géants du paiement que sont MasterCard et Visa ont annoncé leur retrait de la plateforme Pornhub. La raison ? Un article du New York Times qui accusait Pornhub d’abriter des vidéos de viols, de femmes filmées à leur insu ou encore de mineures. Une polémique qui pourrait avoir de lourdes conséquences économiques, mais aussi sur l’image de la plateforme.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Aujourd’hui, la plateforme pour adultes continue de se défendre de ces attaques. « Il est clair que Pornhub est ciblé non pas à cause de nos politiques et de notre comparaison avec nos pairs, mais parce que nous sommes une plateforme de contenu pour adultes« , a déclaré la plateforme. Avec cette nouvelle politique de modération, la société espère un retour positif dans les médias…

A lire aussi >>> Perpignan : des élèves de primaire ont regardé des vidéos porno en classe

Source : Vice