Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Un peintre gêne le passage d’un retraité, furieux, le vieil homme pousse l’échelle et le fait chuter (Vidéo)

Publié par Alexis ANOVAS le 04 Jan 2020 à 14:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un retraité en fauteuil roulant est devenu furieux lorsqu’il s’est retrouvé bloqué en plein milieu du passage par une échelle. Le vieil homme a alors décidé de secouer l’échelle, ce qui a fait chuter le peintre. La vidéo montrant la scène est à découvrir ci-dessous :

La suite après cette publicité

À lire aussi : Son fessier est si large qu’elle bat de loin les fesses de Kim Kardashian ! 

Furieux, ce retraité fait chuter le peintre de l’échelle

La suite après cette publicité

Fernández Sanchez a été victime d’une violente chute causée par un retraité. Alors qu’il peignait la devanture d’une maison à Lima, au Pérou, son travail a été brusquement arrêté à cause d’un badaud. En effet, afin de stabiliser l’échelle sur laquelle il tenait pour peindre en hauteur, il l’a appuyé contre la porte du bâtiment à trois étages. Un vieil homme en fauteuil roulant passait par là à ce moment. Ne pouvant pas passer à cause du peintre, il a eu l’idée folle de secouer l’échelle. Furieux de ne pas poursuivre sa promenade, il a fait en sorte que l’homme chute avec l’échelle pour continuer son chemin. C’est ce qui s’est justement passé. Le peintre est violemment tombé à terre, sous les yeux non compatissant du retraité.

Plusieurs personnes ont témoigné dans les médias locaux au sujet du comportement du vieil homme. « Il se fâche lorsqu’il y a quelque chose sur le trottoir. Il parle toujours de façon grossière » a expliqué un voisin à Metro. Après sa chute, plusieurs personnes sont venus en aide au peintre, qui a été immédiatement transporté à l’hôpital. Heureusement pour lui, il n’a pas eu de blessure grave. De plus, la vidéo a été relayée sur Twitter, et beaucoup ont trouvé inadmissible la réaction du retraité, stipulant qu’être en fauteuil roulant n’était pas une excuse pour mettre en danger la vie d’autrui.

À lire aussi : Avec la retraite à 70 ans, les Japonais doivent porter des exosquelettes pour continuer à travailler 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.