Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Son siège est couvert d’urine : il doit effectuer un vol de 11 heures dans ces conditions !

Publié par Nicolas F le 23 Août 2017 à 11:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Andrew a probablement vécu le pire vol qu’on puisse imaginer. En plus, il n’était pas à bord d’une compagnie low cost, il voyageait avec British Airways, sur un vol de 11 heures, qui devait l’emmener de Londres à Cape Town, en Afrique du Sud. Le voyageur a été obligé de voyager sur un siège couvert de taches d’urine. La compagnie n’a pas voulu l’installer sur un autre siège. Elle lui a même demandé de nettoyer la tache.

La suite après cette publicité

Andrew Wilkinson a effectué le pire vol de sa vie (SWNS)

La compagnie a refusé de le surclasser

La suite après cette vidéo

Andrew Wilkinson, un Londonien de 39 ans devait rejoindre l’Afrique du Sud pour aider ses parents à déménager. Lorsqu’il est monté à bord de l’avion et qu’il a découvert sa place, il a eu un choc. Son siège était recouvert de taches d’urine. Lorsqu’il a fait la remarque au personnel de bord, les équipes lui ont tendu une serviette pour qu’il l’essuie. « Au début, j’ai préféré penser que c’était de l’eau mais l’odeur était bien celle de l’urine ». Il s’est alors plaint et a demandé à changer de place mais les places étaient toutes prises en économie. « Ils auraient pu faire passer quelqu’un qui était en business vers la première classe, et moi j’aurais hérité de son siège ».

(SWNS)

Il a dû lui-même essuyer la tache

La suite après cette publicité

L’hôtesse lui a même rétorqué, visiblement énervée : « Vous allez m’éprouver durant ce vol, n’est-ce pas ? ». Il a donc effectué un vol de 11 heures, assis dans l’urine d’un autre, qui a imbibé son pantalon. Son vol aller-retour lui a coûté 1350 euros et il a été obligé de voyager dans ces conditions. Il a fini par trouver une couverture qu’il a étendue sur la tache. Une fois le supplice terminé, il a pris contact avec le service client de British Airways qui lui a proposé une offre peu alléchante.

 

Le dédommagement n’est pas à la hauteur

La suite après cette publicité

« On m’a offert 5000 points Avios », il s’agit de points proposés pour réserver des nouveaux vols ou les transformer en argent pour effectuer des achats de produits de la compagnie. Mais 5000 points permettent à peine de faire un vol entre Londres et Paris, alors qu’il a dû rester dans de l’urine pendant 11 heures. Néanmoins, un porte-parole de la compagnie affirme prendre cette histoire très au sérieux et va rentrer en contact avec le client. « La propreté de nos engins est d’importance primordiale ».