Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Plus d’une centaine de trottinettes électriques repêchées dans les eaux du Rhône à Lyon, un désastre écologique (vidéo)

Publié par Maxime le 16 Sep 2019 à 16:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La suite après cette publicité

 

Le constat est alarmant. L’invasion éclair des trottinettes électriques dans les artères des grandes villes françaises n’a fait que renforcer la colère des élus et des habitants. Les passants se montrent aujourd’hui excédés de devoir slalomer chaque jour entre ces trottinettes, bien souvent rangées de manière anarchique le long des trottoirs.

Pour contrer ce phénomène, des Lyonnais ont décidé de sévir à leur manière. Après les coups de bombe de peinture rose pour les rendre inutilisables, ces engins électriques sont désormais jetés par dizaines dans les eaux du Rhône et de la Saône. Diffusées la semaine dernière sur les réseaux sociaux, les images des deux-roues tapissant le fond des deux cours d’eau de la ville ont marqué les esprits. De quoi pousser les associations à réagir.

La suite après cette publicité

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=2557839944279106&set=pcb.2557855200944247&type=3&theater

>>>À lire aussi : À Lyon, les anti-trottinettes saccagent les engins électriques et les rendent inutilisables

109 trottinettes électriques repêchées en seulement trois heures

La suite après cette publicité

Suite à la diffusion de ces tristes images sur les réseaux sociaux, l’association militante écologiste Odysseus 3.1, a fait appel à des plongeurs pour repêcher ces trottinettes échouées. L’opération s’est tenue dimanche sur une portion de 300 mètres dans l’hyper-centre de Lyon, près du Pont Lafayette.

Au total, les plongeurs et bénévoles ont remonté à la force des bras 109 trottinettes, 6 vélos et un caddie en seulement trois heures de travail. De quoi alerter sur l’étendue de cette pollution sous-marine dans la capitale des Gaules. « Des plongeurs épuisés, des bénévoles crasseux. Et il y a encore tant à faire… » déplore l’association Odysseus sur Twitter, devant ce ballet de trottinettes repêchées des eaux.

Trottinette

Photo Jeff Pachoud / AFP

>>>À lire aussi : Les trottinettes électriques sur les trottoirs, c’est fini !

La suite après cette publicité

Un risque de pollution au lithium ?

En plus de ce désastre écologique, ces actes de malveillance présentent un risque de pollution majeur pour les eaux du Rhône et de la Saône. Les trottinettes électriques fonctionnent grâce à des batteries au lithium, une substance chimique hautement nocive pour l’environnement.

Pour contrer ces dégradations, qui traduisent un ras-le-bol général sur la prolifération des nouveaux deux-roues urbains, les opérateurs interdisent désormais à leurs utilisateurs de laisser leur trottinette trop près des quais. De quoi freiner ce type d’incivilité ?

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : Bientôt le port du casque et les gants obligatoires sur les trottinettes électriques ?