Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Un ancien manuel sexuel, censuré pendant 350 ans, révèle comment les femmes devaient se comporter

Publié par Nicolas F le 15 Fév 2018 à 16:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Publicité

Ce grimoire a été mis à l’index pendant deux siècles et demi. Un livre de l’époque georgienne a été retrouvé récemment et va être mis aux enchères. Le plus troublant est le contenu de l’ouvrage qui mêle sorcellerie, médecine, psychologie et sexualité. Publié en 1720, ce livre qui traite de la reproduction humaine en abordant la zoophilie ou d’autres tendances sexuelles prohibées, a longtemps été interdit.

 

Les femmes sont responsables de toux les maux

Publicité

« Artistotle’s Masterpiece Completed in Two Parts, The First Containing The Secret of Generation », est le titre à rallonge de ce grimoire, qui peut être traduit par « Le chef-d’œuvre complèt d’Aristote en deux parties : la première partie révélant le secret des générations ». Ce livre a été publié pour la première fois en 1684, la version mise aux enchères a, quant à elle, été éditée en 1720. L’ouvrage recense toute une série de « monstres » ou d’enfants difformes connus au 17e siècle. L’auteur rend responsable le caractère immoral de la mère qui a eu un rapport sexuel avec un animal pour accoucher d’un tel enfant.

 

La technique pour avoir un garçon ou une fille

Publicité

Pour éviter que le bébé naisse avec des « lèvres poilues, la bouche en coin et des lèvres charnues », les femmes doivent se montrer soumises et « reconnaissantes » envers leur mari. Voici le genre de conseils que l’on peut lire dans ce manuel vieux de 300 ans. Des conseils astrologiques ou physiologiques sont aussi prodigués. Par exemple, si les parents veulent un garçon, la mère « doit se coucher sur le côté droit après un rapport sexuel et du côté gauche pour une fille ».

 

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Le livre a été censuré pendant des siècles

Publicité

Bien sûr, les recommandations machistes sont nombreuses. Par exemple, l’auteur parle des hommes comme « de la merveille du monde, par qui tout commence ». « Sa semence doit être considérée comme un don divin, abondamment doué d’un esprit vital. » Le contenu de ce livre était tellement choquant qu’il était officiellement interdit au Royaume-Uni, jusque dans les années 60. À cette époque, sa mise à l’index a été suspendue, car le contenu a été jugé plus ridicule que choquant. On retrouve dans ce livre plusieurs gravures de monstres ou d’hybrides. On y voit un enfant qui serait né mi-humain mi-oiseau, né en 1512 à Ravenna, en Italie. Le livre parle de siamois ou d’enfants malformés et indique le tort commis par la mère pour engendrer de tels bébés.

 

Un grimoire totalement désuet

Publicité

Le livre indique que le désir vénal des femmes se fait ressentir dès l’adolescence et qu’elles expient leur désir à travers l’afflux de sang de leur corps. Les auteurs racontent aussi que parmi les erreurs de mariage, il y a le cas d’un homme qui souhaite se marier avec une femme plus âgée « qui pourrait être sa grand-mère », dans le but de récupérer sa fortune. Le livre quelque peu original va être mis aux enchères par Hansons Auctioneers Library Auction et est actuellement estimé entre 50 et 100 livres sterling.

Crédits : Hansons Auctioneers Library Auction

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.