Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Les vacances de la Toussaint prolongées pour ralentir l’épidémie ?

Publié par Elisa GERLINGER le 21 Oct 2020 à 13:52
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’épidémie ne cesse d’évoluer en France. Certains pays d’Europe envisagent de prolonger les vacances de la Toussaint pour ralentir le virus. Qu’en est-il en France ?

Publicité

Le gouvernement a été très clair sur le sujet depuis le début de l’épidémie. Il ne souhaite pas fermer les écoles pour l’instant. « Il faut qu’on réussisse à réduire nos contacts inutiles, nos contacts les plus festifs, mais qu’on continue notre vie sociale, au travail où on sait bien se protéger grâce au masque, à l’école, au lycée, à l’université, dans les associations… Parce que c’est la vie » , expliquait Emmanuel Macron lors de sa dernière allocution télévisée. De nombreux pays européens ont décidé de rallonger les vacances de la Toussaint afin de ralentir la propagation du virus. Mais qu’en est-il en France ?

Pas de prolongation des vacances

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Rien n’a été officiellement indiqué quant à une possible prolongation des vacances de la Toussaint. Les élèves devront donc retourner en classe le 2 novembre prochain, après deux semaines de congés. Yvonn Le Flohic, médecin généraliste, juge qu’une telle mesure aurait « un impact marginal voire nul ». « En médecine générale, lors des épidémies de grippe ou de gastro, on observe souvent une chute importante des contaminations lors des vacances scolaires (…) Là, le virus continuerait à se propager massivement en dehors de l’école, car la diffusion communautaire est trop importante » , explique-t-il.

Publicité

Ralentir l’épidémie

En Irlande du Nord, les vacances d’automne ont été avancées de deux semaines.  A l’origine, ces congés devaient durer quatre jours du 29 octobre au 1er novembre 2020. Finalement, ils ont débuté le 19 octobre. Sur le territoire nord-irlandais, les restaurants sont également fermés. En Belgique francophone, la Wallonie et Bruxelles ont suivi le même schéma en rallongeant leurs vacances. Au lieu de s’achever le 6 novembre 2020, elles sont prolongées jusqu’au mercredi 11 novembre inclus. A Moscou également, les enfants russes ont bénéficié de congés plus longs que d’habitude. En espérant que ces mesures ait un impact sur l’épidémie.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

A lire aussi: Wuhan : en plein cœur du berceau de l’épidémie, une méga fête techno provoque un tollé sur la toile !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.