Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Plus de vaccinés que de non-vaccinés à l’hôpital : comment expliquer cet étrange phénomène ?

Publié par Gabrielle le 19 Nov 2021 à 6:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En pleine reprise de l’épidémie, les derniers chiffres de la Drees révèlent que le nombre d’hospitalisations est désormais plus important chez les vaccinés que chez les non-vaccinés. En réalité, ces chiffres n’ont rien de surprenants puisque la couverture vaccinale a fortement augmenté.

>>> À lire aussi : Covid-19 : doit-on s’inquiéter du variant congolais ?

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Plus de vaccinés que de non-vaccinés hospitalisés

Chaque semaine, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) publie les données des hospitalisations selon le statut vaccinal. La dernière publication montre que la majorité des patients hospitalisés pour Covid ont un schéma vaccinal complet.

Selon les dernières données de la Drees, le 31 octobre, 26 personnes vaccinées ont été admises dans un service de soins critiques. Un nombre supérieur aux admissions des non-vaccinés qui s’élèvent à 23.

Le constat est identique pour les hospitalisations. Parmi les patients admis, on compte 105 vaccinés contre 93 non-vaccinés. Pour certains, ces chiffres sont une preuve du manque d’efficacité de la vaccination. Mais ces données sont en réalité trompeuses.

Pourquoi ces données sont-elles trompeuses ?

D’abord, rappelons que le vaccin ne confère pas une immunité totale contre le Covid-19. Mais la hausse du nombre d’hospitalisations des personnes vaccinés s’explique surtout par l’augmentation de la couverture vaccinale. En effet, si 100% de la population est vaccinée, alors toutes les personnes hospitalisées seraient vaccinées.

« Ainsi, à taille de population comparable, il y a environ 9 fois plus d’entrées en soins critiques parmi les personnes non vaccinées que parmi celles qui sont complètement vaccinées de 20 ans et plus » , peut-on lire dans le rapport de la Drees.

Au-delà de la couverture vaccinale désormais très élevée, un autre élément pourrait expliquer les hospitalisations des vaccinés : la baisse de l’efficacité des vaccins dans le temps. Plusieurs études le démontrent et questionnent ainsi la nécessité d’une troisième dose de vaccin.

vaccinés hôpital

>>> À lire aussi : Covid-19 : La mauvaise nouvelle qui vient de tomber pour les non-vaccinés

0