Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Variante Omicron : Les nouvelles règles de voyage des États-Unis

Publié par Elsa le 05 Jan 2022 à 9:58
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le Département d’État américain a émis une alerte voyage avertissant que les modifications induites par Omicron incluent une surveillance accrue des visiteurs d’Afrique du Sud et des autres nations affectées. Lorsque l’administration Biden a mis en œuvre son interdiction controversée des passagers de huit pays d’Afrique, les voyageurs se sont retrouvés bloqués. 

Les nouvelles réglementations annoncées par les responsables américains ont renforcé les restrictions une fois de plus, provoquant davantage de confusion et de colère chez les voyageurs qui avaient déjà tant souffert en cette période éprouvante pour les relations internationales.

Nouvelles mesures applicables à l’ensemble des voyageurs

Le gouvernement américain a annoncé que tous les voyageurs internationaux entrants sont tenus de se soumettre à un test de dépistage dans la journée suivant leur départ pour le pays, avec effet immédiat ! Bien entendu, il vous faudra aussi un ESTA en plus des mesures sanitaires (le formulaire ESTA s’obtient ici). Cette nouvelle ordonnance de dépistage du CDC s’applique indépendamment du fait que vous soyez un ressortissant ou non et peu importe que vous soyez récemment guéri de la Covid-19.

Les visiteurs étrangers aux États-Unis sont toujours tenus d’avoir tous les vaccins requis à leur arrivée. Avant l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation, tous les touristes vaccinés devaient être testés dans les 3 jours suivant leur départ. Aux États-Unis, les personnes qui ne sont ni citoyens ni résidents permanents légaux doivent subir un test dans la journée suivant leur arrivée afin de déterminer si elles sont porteuses du virus ou pas. Le nouveau règlement réduit la période de test à un seul jour pour tous les participants.

Il a été prolongé jusqu’au 18 mars à la demande du gouvernement. Tous les passagers dans les aéroports, sur les vols et dans les autres moyens de transport public doivent également porter des masques. La durée d’un jour vise à offrir une plus grande souplesse aux voyageurs aériens et aux exploitants d’aéronefs.

Tous les passagers internationaux entrant aux États-Unis et âgés de 2 ans ou plus doivent se soumettre à cet examen. Les arrivées par voie terrestre ou maritime ne sont pas concernées, mais un porte-parole de l’administration a déclaré qu’aucune mesure n’était prise pour l’instant concernant les tests ou la quarantaine après l’arrivée. Le fonctionnaire a déclaré qu’ils n’hésiteraient pas à prendre des mesures supplémentaires si nécessaire.

voyage usa omicron

Assouplissement des mesures et renforcement de la surveillance dans les grands aéroports

En réponse à une déclaration du 26 novembre, le président Joe Biden a assoupli les restrictions de voyage imposées aux non-ressortissants de huit pays d’Afrique. Ces procédures ne sont plus essentielles pour préserver la santé publique, selon le président. Les États-Unis font tout ce qu’ils peuvent pour lutter contre ce nouveau virus.

La surveillance de l’Omicron a été renforcée dans quatre grands aéroports, et les compagnies aériennes ont reçu pour instruction de divulguer les informations relatives aux passagers ayant eu des contacts avec des personnes originaires de certains pays d’Afrique australe. Les compagnies aériennes de tout le pays ont contacté les passagers pour recueillir leurs coordonnées en vue de l’ordre de recherche du CDC qui est entré en vigueur le 8 novembre.

Selon les responsables américains, la situation évolue rapidement et les nouvelles restrictions ne seront pas permanentes tant que tout ira bien. Il est possible que des mesures supplémentaires soient prises si besoin était. « Nous sommes tenus d’utiliser tous les moyens à notre disposition pour enrayer la propagation du virus. Ce nouveau vaccin est le chaînon manquant de notre arsenal contre Covid-19 » a déclaré un porte-parole de l’administration exécutive. 

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0