Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Plainte pour viols contre Patrick Poivre d’Arvor : Ses conversations téléphoniques gênantes avec Florence Porcel dévoilées !

Publié par Noémie Penot le 19 Fév 2021 à 11:24
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Patrick Poivre d’Arvor vient d’être visé par une enquête pour viols, suite à des accusations de l’écrivaine Florence Porcel. Les faits se seraient déroulés entre 2004 et 2009. Elle raconte une conversation téléphonique avec le journaliste qui aurait eu lieu avant leur rencontre.

Patrick Poivre d'Arvor

À lire aussi : Patrick Poivre d’Arvor visé par une enquête pour viols : le récit glaçant de son accusatrice à la police

Une conversation téléphonique qui fait suite à l’envoi d’une lettre

D’après le Parisien, Florence Porcel, écrivaine de 37 ans, affirme avoir subi des relations forcées avec Patrick Poivre d’Arvor entre 2004 et 2009, alors qu’elle n’était qu’étudiante. Faits totalement niés par le journaliste. L’écrivaine a d’ailleurs publié le janvier 6 janvier 2021 un livre retraçant les actes que lui aurait fait subir PPDA, mais sans jamais le nommer. Elle y raconte l’histoire d’un monstre du cinéma français, dont une jeune actrice aurait été sous l’emprise. Florence Porcel n’aurait même pas mis au courant sa maison d’édition, JC Lattès.

Le Parisien a pu avoir accès à la plainte déposée par la jeune femme auprès du parquet de Nanterre. En 2004, elle lui aurait envoyé une lettre dans laquelle elle exprime son admiration pour son dernier livre. Au passage, elle lui aurait également demandé un avis sur ses écrits. C’est à la suite de cette lettre que Florence Porcel et Patrick Poivre d’Arvor auraient également eu une conversation téléphonique.

Des questions intimes et gênantes posées par Patrick Poivre d’Arvor

Pour la jeune femme, c’est après l’envoi de sa lettre que les choses auraient dégénéré. Le contexte était plus qu’étrange. Après un premier appel en numéro masqué et un message sur son répondeur l’invitant à le rappeler à son bureau, le journaliste l’aurait appelée tous les soirs aux alentours de 23h. Le 7 novembre 2004, Florence Porcel aurait fini par décrocher et serait tombé sur le journaliste.

La conversation téléphonique entre Patrick Poivre d’Arvor et Florence Porcel aurait débuté plutôt normalement. Au début, il aurait évoqué bien sûr la lettre de la jeune femme, et aurait donc discuté littérature. Mais le journaliste aurait très rapidement posé des questions gênantes et inappropriées. Après lui avoir demandé son âge et une description physique, PPDA lui aurait demandé si elle était célibataire, vierge, si elle se masturbait, et les habits qu’elle portait. La jeune femme aurait ensuite été invitée sur le tournage de son JT, puis dans son bureau, où la jeune femme aurait subi des relations sexuelles imposées.

À lire aussi : Qui est Florence Porcel, la jeune femme qui accuse Patrick Poivre d’Arvor de viol ?

Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail