Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Vladimir Poutine empoisonné ? Ce plan de l’élite Russe pour l’exterminer

Publié par Justine le 21 Mar 2022 à 11:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’organisme de renseignement ukrainien a découvert les véritables intentions d’un groupe de complotistes russes. Plusieurs membres souhaitent renverser Vladimir Poutine en l’empoisonnant. Voici ce que l’on sait.

Vladimir Poutine en danger

@leadervladimirputin / Instagram

>>> À lire aussi : En plein direct à la télé, Vladimir Poutine disparaît brutalement : que s’est-il passé ?

Vladimir Poutine bientôt éliminé ?

Alors que la guerre fait rage en Ukraine, Vladimir Poutine parvient à garder son peuple de son côté en leur partageant de fausses informations. Néanmoins, le peuple russe n’est pas dupe et certaines personnes influentes n’hésitent pas à se lever contre leur président. D’après un organisme de renseignement ukrainien, ces personnes font partie du groupe surnommé « L’élite russe ».

Les membres de ce groupe ont d’ores et déjà établi un plan pour renverser Poutine. Choqué par les conséquences de la guerre sur l’économie russe, le groupe souhaite rétablir les liens économiques avec l’Occident le plus rapidement possible et éviter de voir disparaître tous leurs biens (yachts, comptes bancaires ou leurs maisons). Et pour cela, ils ont prévu d’éliminer leur président.

>>> À lire aussi : Guerre en Ukraine : La Russie annonce avoir utilisé des missiles hypersoniques pour ses bombardements

Le remplaçant de Vladimir Poutine, déjà choisi

En effet, plusieurs moyens pour renverser Vladimir Poutine sont étudiés. D’après la Direction générale du renseignement du ministère ukrainien, « un empoisonnement, une maladie soudaine ou toute autre ‘coïncidence’ n’est pas exclu ». Toujours selon les informations récupérées par le service de renseignements ukrainien, ce complot trouve son origine avec l’arrivée et la perte des forces tchétchènes dans le nord du pays.

Le successeur de l’actuel président russe a déjà été choisi. Il s’agit du directeur du FSB, Oleksandr Bortnikov. Âgé de 70 ans, il a servi au KGB à Leningrad avec Poutine, a eu un rôle dans l’empoisonnement d’Alexeï Navalny et dans la crise ukrainienne.

>>> À lire aussi : Vladimir Poutine : sa dernière déclaration choc qui inquiète énormément

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0