Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Voitures : Déjà la fin de l’électrique ?

Publié par Elodie GD le 22 Fév 2024 à 8:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que l’électrique a battu tous les records en 2023, il semble que la tendance s’inverse. Selon un récent rapport de l’ACEA (Association de Constructeur Européens d’Automobiles), le diesel est repassé devant l’électrique au moins de janvier. Un changement de tendance qui dénote par rapport aux mois précédents.

Publicité

À lire aussi : Cette voiture électrique proposant plus de 1000 km d’autonomie arrive prochainement !

La fin de l’escalade pour l’électrique ?

L’électrique n’est plus si tendance. Un constat étonnant, étant donné le succès des véhicules électriques en 2023. Seulement, entre décembre et janvier, l’ACEA note un brutal changement. Pourtant, le premier mois de l’année fut bon en termes de vente de véhicules : soit une hausse globale de 12,1 % par rapport à janvier 2023.

Publicité

Et cette hausse concerne aussi les véhicules électriques. Comparées à l’année précédente, les ventes sont en hausse de 28,9 %. Seulement, c’est bien moins qu’au mois de décembre 2023. On passe de 160 000 véhicules électriques immatriculés en décembre à 94 741 en janvier 2024… Un vrai coup dur.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

En contrepartie, le diesel connaît un rebond.

Véhicules électriques : gros changements
Publicité

À lire aussi : Chargement éclair : avec cette batterie : votre voiture électrique est prête en 5 minutes

Les raisons de ce revirement

Mais à quoi est due cette chute brutale des ventes de véhicules électriques ? Pour commencer, on peut l’attribuer à la fin brutale des subventions à l’achat d’un véhicule électrique en Allemagne. Des subventions qui se sont arrêtées au mois de décembre.

Publicité

Ainsi, l’essence et le diesel, qui perdaient un peu du terrain, en regagnent en ce début d’année. Ils passent respectivement de 34,4 % et 17,1 % sur l’ensemble de l’année 2023 à 39 % et 21,9 % rien qu’au mois de janvier 2024. L’Allemagne étant l’un des plus grands marchés automobiles européens, le pays est un indicateur non négligeable.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Cette baisse brutale peut également s’expliquer d’une autre façon. Certains constructeurs ont immatriculé de nombreuses voitures en décembre 2023 afin de gonfler le chiffre de vente. Une entreprise qui peut biaiser les chiffres à l’arrivée…

En France, les aficionados de véhicules électriques devront faire face à une baisse du bonus écologique. Il passera à 4 000 euros pour les ménages les plus aisés et sera tout bonnement supprimé pour les entreprises. De quoi revoir ses prétentions à la baisse.

Publicité

À lire aussi : Problème quand on veut recharger une voiture électrique quand il fait froid : le câble de recharge pour sa voiture est gelé