Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

La guerre en Ukraine bientôt finie ? Volodymyr Zelensky fait une grande annonce

Publié par Alexis P le 29 Mar 2022 à 11:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une discussion va s’ouvrir en début de semaine à Istanbul. Le président ukrainien, Zelensky, a annoncé dans une vidéo que les négociations pourraient conduire à ce que la guerre puisse se terminer si un accord est trouvé avec le président Russe directement.

>>>A lire aussi Choc en Ukraine : Des milliers de corps de soldats Russes ressortent des terres avec le printemps avec une odeur atroce.

« La guerre pourrait rapidement se terminer »

Zelensky a annoncé dans une vidéo face caméra dans son bureau que « les garants ne signeraient rien si les militaires sont présents ». Il pense qu’effectivement, la guerre pourrait rapidement se terminer selon ses termes mais à des conditions précises. A la condition que le président Russe Vladimir Poutine valide cet accord. Mais pour parvenir à cet accord il faut que le résident du Kremlin veuille rencontrer directement le président ukrainien. Le retard que mettent les Russes à réaliser cette rencontre est selon lui ce qui met en suspend la fin de la guerre.

L’homme politique ukrainien a déclaré et le répète que cependant cette rencontre doit se faire dans un lieu neutre. Pas là où il « pense que c’est inutile ». C’est à dire au Bélarus, en Russie ou en Ukraine.

ukraine guerre

 

>>>A lire aussi Guerre en Ukraine : le président Ukrainien Volodymyr Zelensky, lance une mode malgré lui.

Des négociations cette semaine entre la Russie et l’Ukraine

Les deux parties concernées ont fait l’annonce ce dimanche 27 mars de négociations en début de semaine à Istanbul. Moscou a par ailleurs changé son objectif principal voulant désormais concentrer leurs offensives sur l’est du pays. Ce qui pourrait avoir pour conséquence une séparation de certains territoires de l’Ukraine. Les séparatistes de la région de Lougansk ont par ailleurs annoncé la possibilité de la tenue d’un référendum sur son indépendance.

Si un accord est trouvé il devra alors être ratifié par les parlements des deux pays en cause. Et le président ukrainien a annoncé vouloir soumettre cet accord à un référendum. Cependant aucune rencontre n’est prévue entre les deux présidents adversaires. Cette négociation peut conduire à des avancées mais pas à une rencontre pour l’heure. A noter que la Turquie a déjà été le théâtre d’une phase de négociation à Antalya. Les ministres des affaires étrangères se sont rencontrés mais cela n’a pas eu l’impact escompté.

>>>A lire aussi Guerre en Ukraine : Poutine a-t-il enfin commis une erreur fatale ?

0