Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

44 animaux entassés au milieu des excréments dans l’appartement d’un couple. Honteux !

Publié par Charlene le 04 Août 2016 à 10:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cette découverte fait froid dans le dos. Elle me révulse au plus haut point. Dans un petit appartement (un F2) à Thuir (Pyrénées-Orientales), ont été retrouvés 7 chiens et 37 chats. C’est une association de la région Un Gîte Une Gamelle, qui a prévenu le SEMA (Service d’Enquête Maltraitance Animale).

chatons           Source photo : M.LIBERT/SIPA

Dans cet appartement réside un couple, ainsi qu’un enfant de 5 ans. Ce dernier sera placé chez son père prochainement. Le nombre d’animaux étant trop conséquent, le refuge n’a pas pu tous les accueillir au début.

 

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

La responsable de la SEMA, Dany Goizé, ne passe pas par quatre chemins : « L’appartement était dans un état déplorable. C’était l’horreur. Il y avait des excréments partout. On a été confronté à la souffrance du couple, de l’enfant et des animaux. Nous avons immédiatement avisé une assistante sociale. L’enfant a été envoyé chez son père, dans l’Hérault.« 

 

Le couple n’a pas été condamné car Dany Goizé ajoute que : « ils ont été dépassés. Mais nous allons demander qu’ils n’aient plus le droit de prendre des animaux. » Et le bouquet final : « Nous ne comptons pas déposer plainte contre le couple« .

Abonnez vous à la Newsletter TDN

 

C’est en ne réagissant pas, que l’on encourage ce genre d’attitudes. Ce que ce couple a fait est révoltant. Sans parler du laxisme d’un organisme qui se veut défendre et protéger les animaux. Pourquoi ce couple en a-t-il adopté autant, s’ils étaient tout bonnement incapables de s’en occuper ? Pourquoi en accueillir 44, dans un appartement, qui plus est ?! Je souhaite comprendre. D’ailleurs, il n’y a pas grand chose à comprendre. C’est absolument navrant. Et toutes les excuses du monde n’y changeront rien…

Source photo à la une : M.LIBERT/SIPA