Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Après 20 annèes de recherche, il trouve un oiseau extrêmement rare et le tue. Son geste provoque un vif débat parmi les scientifiques

Publié par La Rédaction le 18 Oct 2015 à 16:52
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Chris Filardi espérait croiser le chemin d’un martin chasseur à moustaches depuis plus de 20 ans. Il s’agit d’une espèce de volatile très rare. Le 23 septembre dernier, ce biologiste a fini par voir cet oiseau fantôme dans les îles Salomon, un archipel situé dans le sud-ouest du Pacifique. Souhaitant étudier cette espèce de plus près, il a fait le choix le tuer.

 

Depuis, cet acte fait l’objet d’un vif débat dans la communauté scientifique. En effet, il n’en existe plus que 250 à 1000 spécimens dans les îles Salomon.

oiseau1

Marc Bekoff, un biologiste de l’université du Colorado s’exprime concernant cette nouvelle : « Il faut arrêter de tuer au nom de la conservation, de l’éducation ou de quoi que ce soit d’autre. C’est une erreur et un horrible exemple pour la recherche à venir et les enfants ».

La polémique n’est pas prête de s’arrêter et nous sommes en droit de nous demander s’il n’était pas possible d’étudier cette espèce sous forme d’observations plutôt que de tuer un de ses congénères.

 

 

648x415_specimen-rare-e-martin-chasseur-moustaches-apercu-septembre-dernier-iles-salomon
Source : Metronews

Découvrez aussi : une orque appâte un oiseau avec un poisson

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER