Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Une association permet de faire libérer une éléphante d’un cirque qui l’exploitait

Publié par Helene le 15 Juil 2018 à 12:48
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La suite après cette publicité

Maya, une éléphante était exploitée depuis plus de 40 ans par un cirque qui la maltraitait. Elle a enfin pu être libérée après des années de calvaire !

 

Une éléphante victime de mauvais traitements depuis plus de 40 ans

La suite après cette publicité

Maya est une éléphante d’Asie quinquagénaire qui fut capturée il y a plus de 40 ans par un cirque français qui l’exploitait depuis de longues années et qui lui faisait subir de mauvais traitements.

La suite après cette vidéo

 

Le cas Maya a pu être mis en lumière grâce à une association du nom de One Voice, qui milite pour le droit absolu des animaux au respect. En 2016, elle débute une enquête sur les conditions de captivité des éléphants dans les cirques. Très vite, l’organisation découvre les nombreuses failles entourant la détention de Maya qui subit vraisemblablement de mauvais traitements depuis de nombreuses années. Dans un rapport, elle pointe les conditions de captivité de l’animal non adaptées aux besoins fondamentaux de son espèce, et qui jouent cruellement sur l’état de santé de l’éléphante, en très nette détérioration. “Aucune sécurité n’est mise en place durant les spectacles pour le public et pour elle. Malgré son âge avancé, Maya doit se plier aux ordres du dresseur en adoptant des postures douloureuses et loin d’être naturelles pour elle” constate l’association.

La suite après cette publicité

 

Un seul objectif pour l’association One Voice : sauver Maya !

Au printemps 2017, Maya apparaît très affaiblie et l’association décide donc de partager une vidéo publiquement pour sensibiliser le plus grand nombre aux risques encourus par cette pauvre éléphante.

La suite après cette publicité

 

Renforcée par un meilleur soutien, elle envoie un vétérinaire en mars dernier, expertiser l’état de Maya. Ce dernier lui diagnostique une alimentation inadaptée, un abcès non soigné et des pattes en très mauvais état. “Maya exige des conditions d’élevage stables avec des pauses de plus en plus longues entre des trajets courts” écrit-il dans son rapport. Les autorités sont alors saisies et le cirque a pour obligation de leur communiquer rapidement l’adresse d’un nouveau lieu de vie pour Maya où elle devra impérativement être placée le 30 juin au plus tard sous peine de lourdes sanctions.

 

La suite après cette publicité

Fin du calvaire pour Maya !

Le 5 juillet, c’est la fin du calvaire pour Maya ! L’éléphante va enfin pouvoir bénéficier d’une retraite bien méritée. Elle a été envoyée dans un parc italien bien loin des conditions extrêmement difficiles qu’elle a dû endurer la majeure partie de sa vie. Son nouvel habitat est totalement adapté à son espèce et à son âge avec de l’herbe verte, un grand bassin et beaucoup d’espace. Grâce à un long combat, l’association One Voice a pu contribuer à agrémenter la fin de vie de Maya, et elle ne compte pas s’arrêter là. L’organisation reste active pour sauver tous les animaux victimes de mauvais traitements. Une belle victoire !

 

La suite après cette publicité

DÉCOUVREZ AUSSI : UN ÉLÉPHANT L’ENVOIT VALSER AVEC SA TROMPE

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.