Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Un bébé retrouvé enfermé dans une cage au milieu de 600 animaux

Publié par Nicolas F le 04 Juil 2020 à 8:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Trois personnes ont été arrêtées par la police après avoir découvert les conditions dans lesquelles ils vivaient. C’est surtout la cage qui servait de chambre à un bébé d’un an et demi qui a le plus choqué les policiers arrivés sur les lieux. Les parents avaient enfermé leur bébé dans une cage pour chien, abandonné au milieu d’un espace rempli de plus de 600 animaux différents. Regardez la vidéo pour voir le dépotoir dans lequel vivait cette famille.

La suite après cette publicité

> À lire aussi : Ce que ce père a fait avec son bébé a provoqué l’indignation générale…

La police découvre un bébé derrière les barreaux dans une cage

La suite après cette publicité

86 poules, 56 chiens, 10 lapins, 4 perroquets, 8 serpents, 3 chats, 1 faisan et 531 rongeurs vivaient en cage ou en liberté dans la propriété de T.J Brown et sa compagne. Le père de T.J. vivait également avec eux, sur ce terrain vague au milieu duquel était installé leur mobile-home. La police, qui a été appelée sur les lieux, a découvert une habitation sommaire, sans plancher à certains endroits, mais c’est surtout la vue d’une cage pour chien dans laquelle était enfermé un bébé qui les a choqués. « Avec toutes les interventions que nous faisons, c’est difficile de trouver quelque chose qui nous choque », explique Monte Belew, député du shérif du comté de Henry, dans le Tennessee. « Mais je n’avais jamais vu ça auparavant et je vous garantis qu’aucun de mes hommes n’avait vu ça non plus ».

> À lire aussi : Vous ne devinerez jamais avec quoi ces parents inconscients laissent jouer leur bébé ! (vidéo)

600 animaux domestiques et sauvages grouillaient autour du bébé

La suite après cette publicité

À 2 mètres de la cage du bébé, se trouvait un boa constricteur en liberté. Tout autour de la cage grouillaient des souris, qui se frayaient elles-mêmes un passage entre les cafards, les vers et les excréments d’animaux. Une équipe de sauveteurs animaliers a été appelé en renfort, pour aider à nettoyer les lieux et soigner les animaux. De nombreux cadavres d’animaux, abandonnés au sol ont également été trouvés, sans parler des 17 armes qui ont été confisquées par la police. Les trois habitants des lieux ont été arrêtés et sont accusés d’abus et de maltraitance aggravée sur mineur, de cruauté animale aggravée, possession d’armes à feu et de possession de drogue. Sans oublier qu’ils sont accusés de fabriquer de la drogue, étant donné que 127 plants de cannabis poussaient sur la propriété.

> À lire aussi : SCANDALEUX : cette grand-mère transportait ses petits-enfants dans des cages pour chiens ! (vidéo)

Les 3 adultes interpellés possédaient des armes et cultivaient de la marijuana

La suite après cette publicité

« Dans notre communauté, les enfants sont chéris. Ils sont choyés et le moindre élément qui pourrait les mettre en danger nous pousse à agir », explique le procureur. « C’est important que cela serve d’avertissement pour agir, si vous voyez ce genre d’endroit ». L’appel à la population peut sembler étonnant mais le policier rappelle que bien que ce cas soit extrême et donc exceptionnel, il y a plusieurs endroits reculés où d’autres personnes vivent dans des conditions presque similaires. « C’est une partie très rurale du comté, il n’y a pas beaucoup de passage. Pas beaucoup de trafic ou quoi que ce soit, et ils veulent juste vivre leur vie », rapporte le policier. Il a même fallu « leur expliquer qu’il y avait des normes » à respecter.

> À lire aussi : Ce policier est appelé pour un cas de maltraitance sur un enfant… ce qu’il va faire est totalement impensable !

Crédits : Newschannel 5

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.