Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Béluga dans la Seine : une opération de sauvetage est lancée

Publié par Mia le 08 Août 2022 à 13:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Qui aurait cru que nous verrions autant d’animaux improbables dans le fleuve parisien ? En général, lorsqu’on parle des fonds de la Seine, on ne pense pas à une orque ou à un béluga. Mais plus à des déchets, du plastique, des meubles abandonnés, et plus malheureusement des cadavres.

Mais, un béluga a bel et bien été repéré dans la Seine, à 70 km de la capitale française. L’animal ne peut décidément pas rester là. Affamé, les autorités ont eu une idée pour son sauvetage.

beluga seine solution sauvetage

Des « vitamines » pour sauver le béluga dans la Seine

Le 5 août dernier, un béluga a été aperçu dans la Seine, à environ 70 km de Paris. Invraisemblable, mais vrai, cette baleine blanche vit habituellement dans les eaux froides, dans l’océan Arctique majoritairement. Mais alors que fait un béluga dans le fleuve français ? Pour l’instant personne ne le sait. En revanche, l’objectif des autorités reste maintenant à manœuvrer le sauvetage de l’animal. Ce dernier serait actuellement dans un état de santé inquiétant. Pour cause, un béluga vit en eau salée et non en eau douce, comme l’est la Seine.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Afin d’orchestrer ce sauvetage, de nombreuses précautions vont être prises. L’animal est assez vif et reste la majeure partie du temps dans les fonds. Ainsi, Isabelle Dorliat-Pouzet, secrétaire générale de la préfecture de l’Eure, a annoncé la solution choisie pour sauver le béluga. D’après elle, des « vitamines vont être administrées par un vétérinaire avec les moyens habituels, le fléchage. Il n’y a pas lieu d’être impressionné par cette technique » .

L’animal va-t-il finir comme l’orque qui était aussi dans le fleuve ?

Long de 4 m, le béluga présent dans la Seine ne va donc pas être sorti tout de suite du fleuve. Pour l’instant, la préfecture se concentre sur son nourrissage. Elle espère maintenant que le béluga reprenne vite des forces. Selon la préfecture, il serait en grande difficulté pour s’alimenter.

Pour ce qui est de son retour dans son milieu naturel, aucune décision n’a encore été prise. Pour rappel, dans le cas de l’orque qui était aussi dans la Seine, l’animal avait été visée par une balle dans le crâne. Morte de faim, les autorités voudraient éviter que le béluga ne finisse comme cette pauvre orque.