Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Terrifié à l’idée de se faire chasser, ce cerf se réfugie dans le jardin d’une maison (Vidéo)

Publié par Alexis ANOVAS le 03 Jan 2020 à 20:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une chasse à courre a été organisée dans l’Aisne. Apeuré, un cerf a pris la fuite pour se réfugier dans le jardin d’une propriété privée. Une personne a filmé la scène, comme le montre notre vidéo ci-dessous :

La suite après cette publicité

À lire aussi : Australie : près d’un demi-milliard d’animaux auraient péri dans les flammes 

Terrifié par les chasseurs, le cerf se cache dans le jardin d’un couple de retraités

La suite après cette publicité

Dans l’Aisne, ce 31 décembre 2019, la vie d’un cerf a été perturbé à cause d’une chasse à courre dans son milieu naturel. Apeuré par les coups de fusil, et les chiens qui aboient, l’animal est sorti en dehors de la forêt pour se réfugier dans le jardin d’un couple de retraités. « Il avait sauté par-dessus notre clôture, les chiens aussi. Ils aboyaient, ils étaient excités. On ne savait pas quoi faire. Le cerf était collé à notre balcon, il ne bougeait pas » a expliqué la retraitée dans les colonnes de L’Union.

La pauvre bête avait trop peur de se faire abattre par les chasseurs. Son mari a quant à lui raconté au quotidien que « Le chasseur m’a expliqué qu’ils n’auraient rien pu faire puisque tous les cerfs se trouvant à l’intérieur d’une maison devaient être graciés. Et il a rajouté qu’habitant en lisière de forêt, je devais m’attendre à ce genre de chose« . Le couple a par la suite appelé les autorités pour qu’ils fassent sortir l’animal, et le remettre dans la forêt voisine. Pour Roger, le mari, cette situation est intolérable, et même invivable pour sa femme et lui : « Ils chassent trop près des villages. Et ce n’est pas la première fois qu’un tel événement se passe à Prémontré -le village où cet événement a eu lieu-. »

À lire aussi : Un chasseur de 22 ans jugé pour avoir abattu un chien car il aboyait trop fort 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.