Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Il prend un selfie avec son chien qu’il vient d’adopter, quelques heures après, la police vient lui enlever…

Publié par Charlene le 15 Jan 2021 à 14:33

Le musicien Dan Tillery ne s’attendait certainement à ce qu’on lui enlève le chien qu’il venait tout juste d’adopter et qui répond au petit nom de Diggy.

En effet, Dan habite Waterford, une ville du Michigan où les pitbulls ont été interdits. Alors qu’il avait tout juste ramené son nouveau compagnon à la maison, il s’est empressé de faire un selfie avec Diggy pour ensuite le poster sur Facebook.

bouledogue

Des habitants de Waterfordqui feraient mieux de se mêler de leurs oignonsont vu le selfie et ont immédiatement contacté les autorités afin que le chien soit retiré à Dan… parce qu’il ressemblait à un pitbull d’après eux. Ni une, ni deux, la police a débarqué chez le musicien.

D’après la police, Diggy avait l’apparence d’un pitbull. Oui, mais l’apparence ne fait pas tout, Messieurs des forces de l’Ordre. Le refuge dans lequel a été adopté Diggy peut prouver qu’il n’est pas un pitbull mais un bouledogue américain, dont l’apparence se rapproche de celle du pitbull. En effet, la directrice du Detroit Rescue Dog, Millman-Rinaldi, explique qu’elle s’était renseignée afin d’être sûre que Diggy puisse être adopté dans la ville de Waterford.

Dan détenait même une licence attestant que Diggy n’était pas un Pitbull. Souhaitant éviter le conflit, Dan Tillery a laissé la Police lui enlever Diggy.

Pourquoi retirer Diggy à Dan alors qu’il pouvait prouver qu’il n’était pas en tort ? Pour la simple et bonne raison qu’un décret prévoit qu’un policier a le droit de se fier à son « évaluation visuelle » pour juger de la situation.

Depuis, Diggy a pu rejoindre son maître et son foyer ! Une histoire scandaleuse mais qui, fort heureusement, se termine bien ! Quelle histoire !

Source photo : Dan Tillery / Facebook