Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Un chien piégé dans du macadam aboyait à mort pour qu’on vienne le libérer

Publié par Nicolas F le 19 Mai 2019 à 22:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En Pologne, des ouvriers ont fini par entendre les aboiements désespérés de ce chien, coincé dans du macadam. Il s’était certainement roulé dans le goudron encore frais et celui-ci a rapidement durci alors qu’il s’était embourbé dedans. Regardez la vidéo pour découvrir les images de ce chien pris au piège.

> À lire aussi : 10 petits canetons coincés sur le tarmac, leur maman refuse de les abandonner !

Le chien était embourbé dans du macadam frais

La semaine dernière à Suwałki, en Pologne, des ouvriers ont entendu de faibles aboiements provenir de l’autre côté d’une terrain boisé. Ils ont arrêté quelques instants leur travail et se sont rapprochés pour comprendre pourquoi l’animal ne cessait d’appeler à l’aide. Ils ont alors découvert le chien, embourbé dans du goudron. « Quand découvert le chien couché dans le goudron, des larmes me sont montées aux yeux », raconte l’un des ouvriers. Le chien était allongé dans le macadam et la moitié de son corps était déjà pris au piège, comme dans des sables mouvements. Les ouvriers n’ont pas réussi à le sortir de là car le goudron avait déjà durci dans ses poils. Ils ont appelé à la rescousse une association pour les aider à l’extirper.

> À lire aussi : La honte : sa Porsche reste embourbée dans du ciment frais (vidéo)

Avec beaucoup de patience, il a pu être extirpé du bitume

Les pompiers sont également arrivés sur place et toute la petite équipe a fini par réussir à le sortir de là, tout en essayant de lui faire le moins mal possible. Personne ne sait combien de temps le chien est resté piégé. On pense qu’il a cherché à se reposer bien au chaud, profitant de la chaleur de cette flaque de boue, qui était en réalité une flaque de goudron jeté illégalement par quelqu’un peu soucieux de la nature. Le chien ne s’est même pas débattu pendant l’opération de sauvetage. « Il avait compris qu’on était en train de le sauver ». Il a ensuite été emmené dans une clinique vétérinaire où il a pris un bon bain et où il a subi une tonte un peu forcée, afin d’enlever tous les résidus de bitume de ses poils. L’ouvrier qui a aidé à le sauver compte l’adopter une fois que la clinique le laissera sortir.

> À lire aussi : Une voiture finit les 4 roues dans une bande de ciment frais : les témoins sont hilares, les ouvriers en colère

Crédits : Fundacja Zwierzęta Niczyje

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0